Forum de Darokin



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ardasia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
Accro du forum
Accro du forum
avatar

Nombre de messages : 1662
Age : 29
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Ardasia   Ven 16 Jan 2009 - 0:15

Ardasia

Ardasia est la région où se situe la forêt de Darokin. Ardasia se trouve au centre du continent de Vaste-Terre et partage ces frontières avec plusieurs autres régions. À l’Ouest se trouve la mer intérieure d’Énylanne. Au Sud, Ardasia partage ces frontières avec les terres de Malphas et les terres sauvages, qui sont peuplés de fils du chaos, de clans barbares, d’orcs, de gobelins et de trolls. À l’Est se trouve le Zahedan. La Pergamie pour sa part borde toute la frontière Nord-Est et une partie du Nord. Le Royaume de Laregord dirigé par les Nains et leur Roi Trimgar Frondefer se trouve au Nord et finalement ce sont les Terres d’Almaren, royaume Elfique, qui borde le côté Nord-Ouest

La capitale d’Ardasia est Keldor. Énorme ville entourée de hauts murs de pierre, cette ville est protégée par un bastion de plus de 400 chevaliers priant Janus et abrite une garnison de 2000 soldats. Keldor est prospère et fait beaucoup de commerce avec le reste d’Ardasia et les autres royaumes du continent. Keldor est la plus grande ville de tout Vaste-Terre. Comptant plus de 40 000 habitants, cette ville compte de nombreuses auberges, églises, écoles de magie, forges, donjons et un temple pour chaque dieu du bien. Bien que ce soit les hommes qui représentent la race la plus importante à Keldor, plusieurs familles naines ou elfique ce sont établie en ces murs. Il y a aussi plusieurs familles de gnomes qui y sont très respecté pour leurs commerces. Le fleuve Lunis traverse cette ville, divisant les hauts-cartiers des bas-cartiers. (pour plus d’information, voir le texte sur Keldor)

Ardasia est un vaste royaume qui encourage le commerce entre les différentes nations.
Ardasia est divisé en seigneurie. Onze seigneuries constituent les alentours de Keldor. Les seigneuries les plus prêt de Keldor son Corbin, à l’est, Ybira au sud et Boiséon au Nord. Depuis 939, dans chaque seigneurie d’Ardasia un conseillé-philosophe Pergamien se trouve à la droite du seigneur. Ce conseillé doit s’assurer que le seigneur ne tyrannise pas son peuple et n’entre pas en guerre avec les autres seigneuries avec seul désir l’appât du gain. La Pergamie se permit de placer des conseillés partout en Ardasia après avoir sauvé ce royaume de l’invasion de l’empire de cendre en 938-939.

Ces terres sont principalement constituées de plaines et de forêts. Un peu partout sur le territoire, le premier Roi d’Ardasia, Agreg LeBrave, fit construire des tours de gardes pour protéger ces frontières. Ces tours de gardes sont particulièrement nombreuse au sud, près des terres sauvages, où les clans orcs tentent sans cesse d’entrer dans la forêt de Darokin, leurs ancien territoire de chasse. La tour de garde se trouvant la plus près de Darokin est la forteresse de Danik, reconnu dans les environs pour la bravoure de ces guerriers.

En plus de Keldor, Ardasia compte plusieurs grandes villes. L’une des plus reconnu pour ces nombreuses importations et exportations est Corail, une ville portuaire situé au sud de Keldor. Cette grande ville borde le littoral et découle en fait de l’expansion de ce qui fut jadis le port qui recevait la marchandise pour Keldor. Cette ville est maintenant prisée pour ces grandes villas sur le bord de la mer. La vue sur l’Énylanne y est splendide. Corail est dirigé par le Seigneur Octavius DuLys, un descendant des premiers marins qui construisirent le port.

Plus au Nord se trouve Larigomar. Cette ville est près de la frontière Nord d’Ardasia et commerce énormément avec les nains du royaume de Laregord ainsi qu’avec les elfes des Terres d’Almaren. Tout près d’un grand lac, la pêche est l’un des gagne-pain les plus pratiqué par les hommes habitant à Larigomar.

À l’est, se trouve la très controversée Calaviel. Cette ville, tout près de la frontière partageant Ardasia au Zahedan, à subi plusieurs sièges durant les derniers siècles. Tantôt du côté du Zahedan, tantôt du côté d’Ardasia, cette ville est désirée par les deux royaumes. La raison? Les croyances et les légendes. Les dires veulent que Janus lui-même y ait habité. Cette légende laisse même croire que ce fut Janus qui bâtit cette ville de ces propres mains, de la plus haute tour au plus profond donjon. Voilà pourquoi les Zahedannais du Nord désirent posséder cette ville, eux qui croient si ardemment à la suprématie de Janus. Calaviel fut sous l’emprise d’Ardasia pendant 8 ans avant de tomber aux mains des Zahedannais du Nord en 938.

Les dieux les plus aimé des Ardasiens sont Janus, Bélaneth, Dénéthol et Tal. Premièrement Janus, car Ardasia est majoritairement peuplé par les hommes. Ensuite vient Bélanteh, déesse de la guérison, de l’amour et de la fertilité, très convoité au sein des monastères et des hôpitaux où les prêtres de cette dernière sont reconnus pour leurs dons miraculeux pour sauver des vies. Bélanteh est également prié par les agriculteurs désirant avoir une bonne récolte. Puis vient Dénéthol, Dieu des astres et de la magie blanche. Les magiciens sont très nombreux en Ardasia et les meilleures écoles de magie de Vaste-Terre se situent en ce royaume. Dénéthol est donc bien perçu par le peuple. La ville de Corail est reconnu pour son importante école de magie qui, paraît-il, fut fondé par Dénéthol. Les plus grands érudits de ce monde ont étudiés et enseignés dans cette grande école qui se nomme l’Étoile d’Ulathiel. Puis finalement Tal, dieu des chevaliers et de la justice. Tal est extrêmement important en Ardasia car c’est là que fut fondé le tout premier ordre de chevalerie.

La chevalerie est en Ardasia une chose très importante. La majorité des gardes d’un roi, les hommes postés aux nombreuses tours de gardes, la milice des grandes villes…tous ces hommes doivent être chevaliers pour exercer ces fonctions. Le chevalier est un titre reconnu et respecté de la population. Pour devenir chevalier il faut d’abord être l’écuyer d’un chevalier accompli. L’écuyer doit être au service d’un chevalier pendant plusieurs mois et parfois plusieurs années, tout dépendant des volontés du maître. Le chevalier échange son savoir avec les services de l’écuyer. Le chevalier doit apprendre à son jeune écuyer à lire et à écrire. Il doit lui apprendre les valeurs fondamentales de tout bon chevalier. Il lui apprend à chevaucher et finalement à se battre. L’écuyer doit aider le chevalier à mettre son armure, à s’occuper de la monture de son maître, l’aider lors des entraînements et des tournois, et être à ces côté en tout temps, spécialement en temps de guerre et de croisade. Une fois que le chevalier est suffisamment fier de son serviteur, il peut l’amener devant son roi ou seigneur pour la cérémonie de l’adoubement. Cette cérémonie est très importante pour l’écuyer qui sera nommé chevalier. En devenant chevalier, un homme signe un serment qu’il devra respecter tout au long de sa vie.
Le code de la chevalerie est une chose très stricte. Car en plus de valeurs comme la courtoisie, l’honnêteté, la générosité et l’honneur, un chevalier doit respecter un code composé de dix lois. Voici ces dix lois.

1- Tu croiras à tous les enseignements de l'église et tu observeras ses commandements
2- Tu protégeras l’église.
3- Tu défendras tous les faibles.
4- Tu aimeras le royaume où tu es né.
5- Tu ne fuiras jamais devant l’ennemi.
6- Tu combattras les infidèles et les criminels avec acharnement.
7- Tu rempliras tes devoirs de citoyen, à condition qu’ils ne soient pas contraires à la loi divine.
8- Tu ne mentiras jamais et seras fidèle à ta parole.
9- Tu seras libéral, courtois et généreux.
10- Tu seras toujours le champion du droit et du bien contre l’injustice et le mal.

Après la cérémonie de l’adoubement, une grande fête est organisée en l’honneur du nouveau chevalier. Tournois, musique, banquet et joie sont de la partie.

Les ordres les plus connus et les plus respectés de chevalerie en Ardasia sont l’Ordre d’Orion, et l’Ordre de la main dorée.

L’Ordre d’Orion dédie sont culte à Tal le protecteur. La générosité, la sagesse, la justice et l’honneur sont les valeurs fondamentales de cet ordre. Le temple officiel de l’Ordre d’Orion se situe à quelques lieus au Nord de Keldor au sommet d’une petite colline. Les prêtres de cet ordre observent les constellations et travaillent en coopération avec les mages de Dénéthol. Les chevaliers d’Orion ne sont pas au service du roi, mais œuvres souvent dans la même optique que lui. Ces chevaliers sont pourtant libres et désirent ardemment faire régner la justice en Ardasia.

L’Ordre de la main doré dédie son culte à Janus. Au service du roi, les templiers de la main dorée sont les gardes des grandes villes comme Keldor et la garde personnelle du souverain. Ils suivent davantage les ordres de leur souverain que celles de leur clergé, ce qui ne plait pas aux hauts prêtres de Janus et qui cause des tensions au sein de l’ordre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ardasia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Darokin :: D'une saison à l'autre :: Les alentours-
Sauter vers: