Forum de Darokin



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les terres d'Almaren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Les terres d'Almaren   Mer 25 Juin 2008 - 23:02

Terre d'Almaren, voilà le nom donné par les scribes aux territoires où règne les elfes.
Où est-ce situé sur la carte?
Cette grande parcelle de terre recouverte en grande majorité d'une forêt fertile en feuillus se trouve au nord-ouest du royaume d'Ardasia. La frontière au nord est délimité avec la chaine de montagne du royaume nain. La mer borde l'ouest du grand royaume d'Almaren et à l'est se trouve la république de la Pergamie.

Les grandes cités

Aiwenor, Cité des lumières:

Gouverné par le roi Nieldië Laconfir. Le peuples qui habite cette cité comprend que le crépuscule des races anciennes n'est plus très loin. Curieux de nature, ces elfes sont tout d'abord des gens tolérants envers les autres races. Nain, humain, gnome, halfelins n'auront pas de problème à s'entendre avec un elfe Aiwenorien. Bien qu'il combattent ardamment les forces du mal, ils tentent par tout les moyens d'illuminé les autres races devant l'éternelle prophétie de Linara. Le plus connu des représentants de cette cité est le prince héritier Tiltas Laconfir, prêtre de Linara errant à travers les royaumes humains afin d'amener les hommes d'importance à un niveau de conscience qui les rendra purs et juste

Les elfes de cette cité sont réputer pour être les meilleurs forgeron de la race des elfes Ayant de nombreux contacts avec les marchand nains, la maison Laconfir tient d'excellent rapport diplomatique avec le Roi Trimgar Frondefer, souverain du Royaume de Laregord.

Nairadil, cité des ancêtres.
:
Gouverné par le roi Ancalë Calaventë, Cité réputé pour la qualité de ces écoles de magie autant divines que profanes, Nairadil n'acceuille en ces murs que ses natifs où les elfes des plus nobles familles extérieures. Il va sans dire que leur savoir est constamment surveillé par la garde curuniennes qui est le fer de lance des mages de cette cité. Les membres d'autres race n'entre qu'en ces lieux mystérieux qu'avec le consentement du conseil des Istaris (archimage). La magie est pour les elfes de cette cité un savoir interdit pour les jeunes races qui en feront un usage abusifs et inconscient. Hautain et imbue de leur personne il est rare de voir un elfe de cette cité parler ouvertement avec amitié avec tout autre chose qu'un elfe.

Malgré leur fermeture sur le monde, Il marchande leur magie mineure avec le reste du monde afin de subvenir aux besoins de leur infrastructures. Les mages qui quittent la sécurité de Nairadil le font par pur désir d'y revenir plus puissant soit par l'apprentissage de nouveaux sort où bien par l'acquisition d'Artefact d'une valeur inestimable pour les Istaris. Vêtus de toge, et de vêtement habituellement luxueux même pour leur plus simple roturier. Les elfe de Nairadil sont fier de leur apparence, ils considèrent les vêtements humains comme rudimentaire et indigne.

Maneldinga, cité du désir artistique

Plus grande cité marchande de toute les terre d'Almaren, Maneldinga regorge d'un savoir faire toujours plus inventifs et artistique. C'est là que l'on retrouve les bateaux les plus rapide ainsi que la plus grande variété de nourriture sur toute les terres d'Almaren. Ici, les humains et les halfelins sont les bienvenues, tant qu'ils apportent leur savoir artistique ainsi que leurs marchandises exotiques. La plupart des autres cités elfique prennent Maneldinga comme intermédiaire quand il s'agit de faire le commerce avec les races étrangères. Maneldinga participe à l'effort de protection du territoire grâce à sa flotte navale assurant la sécurité des voies maritimes commerciales avec les les pays du sud.

Les elfes de Maneldinga sont les elfes que nous retrouvont le plus dans le royaume humain d'Ardasia. Artisant, musiciens, marchand et roturiers, voilà la plupart des professions entreprise à l'extérieur de leur cité mère.Accoutumés aux humains, il n'est pas rare de voir un elfe de Maneldinga travaillé comme mercenaires auprès des humains. Nombre de ces elfes sont réputés pour être d'habile roublard ou encore d'agiles espions. C'est pour cette raison que dans certaines cité d'Ardasia, on traite les elfes avec rigueur à cause des crimes perpétré par de ces mercenaires.

Doué d'un grand sens de l'humour, ainsi que d'un charme indéniable, il est rare de voir un elfe de cette cité esseulé et monotone.

Luvamectar: cité des saules.

Luvamectar se trouve au centre d’Almarina, la forêt qui se situe au centre des terres d’Almaren. Cette cité est la plus petite et la moins connu des quatre cités elfique. Éloignée et difficilement atteignable par quiconque n’y ayant jamais posé le pied, cette cité est aussi appelé Mïr ùquétimaë (joyaux invisible) par les elfes de la région.

Ce qui caractérise cette cité ce sont ces habitants. Les elfes qui y habitent ne sont n’y hautains n’y charismatique, ni enjoué ou imbue. Ils sont calmes, sereins, et en parfaite communion avec la nature et les esprits qui y résident. Leurs regards semble vide de toute pensé impurs, de tout vice. Leurs yeux sont de couleurs bleu azure ou vert émeraude. La plupart des elfes de la cité des saules vivent de la chasse, de la cueillette de petits fruits et ils s’abreuvent à même les ruisseaux. Ils sont d’avantages sauvages que civilisés. Discuter avec un elfe Luvamectarien est très difficile car il n’a pas la même vision du monde ou la même conception du temps et de l’espace que les hommes. Il parlera toujours de lui à la troisième personne et faisant partie d’un tout ; Le cycle de la vie.

Ces elfes sont en grande harmonie avec leur déesse, Linara. Un elfe de la cité des saules semble en constante communion, voir même discussion avec sa déesse. Les plus grands voyants et devins chez les elfes proviennent de cette cité. C’est l’une des raisons de sa position et de la difficulté à s’y rendre.

Aucune route ne mène à Mïr ùquétimaë. Cette cité ne fait aucun commerce avec le reste du monde, elfe ou humain.
Les guerriers de cette région sont équipés simplement. Armure de cuir très légère, arc et flèches, épée courtes et un poignard. Voilà ce qui compose l’équipement du guerrier Luvamectarien. Ce sont simplement des rodeurs et des chasseurs plus courageux et téméraires. Ces guerriers sont silencieux, précis et une attaque surprise de leur part est à tout coup mortelle.

Revenir en haut Aller en bas
 
Les terres d'Almaren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Partages de terres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Darokin :: D'une saison à l'autre :: Les alentours-
Sauter vers: