Forum de Darokin



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le soleil endormi à Darokin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francis
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 29
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Le soleil endormi à Darokin   Jeu 13 Mar 2008 - 15:16

Cela fesait peut de temps que Maen et les autres adeptes de la noirceur était arrivé à Darokin. Le jour fût pénible, mais maintenant que le soleil était endormi, l'agitation de la forêt commenca à ce faire entendre.

Maen, un humain completement vêtu de noir, mesurant prêt de 1m80, le visage pâle et camouflé par un capuchon épais, marchait tranquillement, l'esprit ailleur, non loin de son campement où les autres membres de leur clan préparaient le nécéssaire pour le prochain rituel destiné à Mara qui se déroulera le lendemain, date importante dans leur religion.

Mais Maen entendit des bruit de pas qui écrasaient la branchaille recouvrant le sol. Les branches de quelques arbres s'agitèrent au passage de la silhouette qui commencait à ce déssiner au yeux de Maen. Celui-ci ce plaqua derrière un arbre, sa cape noir le rendant presque imperceptible au yeux de toute personne ou créature ne voyant pas clair dans le noir. La silhouette approcha encore, visiblement, il ne se doutait pas qu'une présence le voyait

-Qui va-là? siffla Maen dans un souffle à en donner des frissons...

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Francis alias Manrèse
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 29
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Sam 15 Mar 2008 - 13:27

Visiblement, la silhouette ne l'avais pas entendu car aucune réaction fût perceptible. La silhouette continua son chemin, passa à prêt de 10 mètres Maen et ne l'apercût pas. Intrigué, Maen le suivit d'un pas léger fesant attention à ne pas faire de bruit, laissant derrière ses coéquipiers trop occupés. Le soir était doux, un petit vent venait faire frissonner le dos, mais un certaine noirceur était enveloppante. Bien que la lune fût plutôt voyant et clair, un ténebre épais venait étouffer la claireté de la lune. Maen suivait encore la silhouette quand celle-ci s'arrêta brusque. Croyant avoir fait trop de bruit et avoir révélé sa position, Maen ce plaqua dos à un arbre afin de ne pas se faire voir. Des bruits retentissaient de la forêt. Des gens parlaient et s'enfoncaient dans la forêt. La silhouette écoutait attentivement en direction de la provenance du bruit. Quelques mots fût perceptible à l'oreille.

-Ne apler pus amais insi, est clair?

Une autre personne continua la discussion suivit d'un petit ricanement aigu.

-À est vai ous c'est Potos!

Il était clair que deux personnes se disputait à propos d'un nom quelquonque. Puis plus rien ne fût perceptible à l'oreille. Seulement il était encore possible de savoir que des gens n'était pas loin de nous. La silhouette laissa échapper un petit cris grave de découragement et reparti d'un pas plus rapide qu'avant l'arrêt, mais cette fois-ci dans la direction des sons entendu. Satisfait de sa décision car ma curiosité avais grimper en entendant les gens parler, je continuai de la suivre à plusieurs mètres derrière, toujours le plus discrêtement possible. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien être?

Quand nous fûment assé proche pour apercevoir les personnes qui parlaient, la silhouette s'arrêta de marcher. Je me cachai derrière un arbre et regarda celle-ci, impatient de comprendre qu'elle était son but. Elle fit un tour d'horizon avec sa tête afin de voir si elle était bien seul et se cacha dans un petit arbuste afin de ne pas se faire voir. Je vis enfin son visage. Moi qui croyais que c'était l'ombrage de sa cape qui m'avais empêché de voir son visage, mais là, la lune a bien éclairé son visage et il était noir, j'en suis sûr. Intrigué de voir ce que l'elf noir allait faire, je regardai la scène devant moi le plus attentivement possible.

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Francis alias Manrèse
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Kossayan
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Nouveau lieu, vieille tâches   Lun 17 Mar 2008 - 19:02

Étant resté au nouveau campement, Kossayan avait beaucoup de choses à faire. Maen manquait encore une fois à l’appel, et cela, malgré le fait que tout ce tracas soit devenu quasiment automatique à force de bouger constamment se voulait aussi dire plus de travail pour tous.

À voix haute, mais à la limite du rayon auditif des autres, Kossayan commenta :
- Comme d’habitude, Maen va avoir une bonne raison pour sa disparition.

Parfois, j’ai vraiment l’impression qu’il a des sens surnaturels celui-là.

Devenu moine guerrier suite aux attaques successives du monastère par de pauvres villageois ayant perdus la foi en notre dieu, Mara, la déesse de la magie noire, Kossayane de nature chaotique loyale décida de quitter le paysage serein qui lui avait été maison depuis si longtemps pour s’établir de nouveau ailleurs avec d’autres fidèles. Ce n’était pas de la faute des villageois, il ne fallait pas trop leur en vouloir, la guerre civile en était la cause. Zachee, l’un de ces villageois avait même été son meilleur ami et lui avait montré l’art de l’antiquité et des armes anciennes. N’étant que de 5’’ 5, Kossayane avait toujours eu de la misère à s’intégrer dans son village natal, mais Zachee avait été là pour lui. Dû à son passé plutôt dur, il est difficile de dire s’il te sourit pour de vrai ou bien s’il te soupçonne de quelque chose. Trainant avec lui une attitude de méfiance acquise de son enfance, le rendant quelque peu moins sociable, Kossayan préfère observer avant d’agir. Malgré cela, ce détail lui a fort bien servi dans le passé, lui évitant de mauvaises situations à travers sa constante recherche du savoir. Ses sujets d’étude préférés sont bien sûr les armes et leur utilisations diverses; étant un moine guerrier le perfectionnement martial est belle et bien un objectif majeur. Le sacrifice de soi ou parfois d’autrui mène inévitablement à de grandes connaissances, le perfectionnement et par conséquent à de terribles pouvoirs, bien plus puissants que celles de la magie blanche.

Kossayan n’est pas du genre à se plaindre pour rien, mais de bouger de place en place à tous les deux trois jours commençait à l’agresser de plus en plus et ceci était également vrai pour les autres du groupe. La tension est plus haute aujourd'hui, qu’à l’habitude, peut-être est-ce en cause du rituel de demain, la fatigue du dernier voyage ou bien il va y avoir un orage. Dans ce cas, je suis mieux de montée l’abri tout de suite. Qu’ils ne viennent surtout pas me dire que je ne fais pas ma part pour le rituel!
Revenir en haut Aller en bas
Nomis
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Jeu 20 Mar 2008 - 16:07

Une troupe de voyageur? Non, cette équipe était bien plu que de simples humains cherchant à voir du pays. Nomis avait roder depuis quelques temps autour de ces hommes étrange qui semblaient être beaucoup plus actif la nuit que le jour et ce rendit compte d'un potentiel immense dans la chimie de cette équipe. Qui étaient-ils? d'où venait-ils? impossible de le savoir car malgré l'espionnage assidu, Nomis comprit que ces hommes étaient peu bavard et ne parlaient pas pour rien dire. Le Vampire consacrait la majorité de ces nuits à les observer, à les connaitre... il en savait pas beaucoup car il ne pouvait pas trop les approcher, ces hommes étaient à l'affut de tout bruits suspects comme s'ils avaient déjà vécu des temps plus difficiles auparavant. Souvent Nomis avait cru être aperçu, pas dans le fait d'être vu, mais bien que sa présence sois découverte. Cette nuit, il allait rentrer en contact avec ceux-ci. Nomis allaient mettre au clair le fait que le seigneur de la Nuit, c'était lui et qu'il ne laisserait personne bafouiller son pouvoir.
Le vampire s'approcha tranquillement du campement où il vit Kossayan s'afférer à ces tâches. À partir du camp, on pouvais voir la grande carrure du vampire paraitre dans l'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 29
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Jeu 20 Mar 2008 - 23:57

Plusieurs minutes passa avant que quelque chose se passe. L'elf noir se releva quand les deux personnes qui se disputaient se remirent en chemin. Maen ne connaissait pas bien encore la forêt environnant et le campement commencait à ce faire loin. De peur de perdre la trace de chemin de retour, Maen changea de direction à contre coeur. Il fallait de toute façon qu'il aille aider ses compagnons à la préparation du rituel. Ils devaient déjà ce dire qu'il n'était jamais là pour aider ou des choses du genre. Mais Maen avait besoin de ce petit moment de solitude ou il pouvait voir de nouvelle chose et décrocher de sa quasi-transe quotidienne.

Il repris le pas en direction de son campement pour aller rejoindre ses amis.

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Francis alias Manrèse
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Kossayan
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Ven 21 Mar 2008 - 1:29

Tâchant à mettre les choses en ordre sous la tente Kossayan ne pouvait s’empêcher de sentir cette présumée tension croître. Étant fatigué, son imagination lui jouait surement des tours, car plus il y pensait, moins cela lui semblait être un sentiment de simple tension, plutôt quelque chose d’autre comme si Mara elle-même flottait invisible dans les parages. Cette chose avait un but.

À mi-voix :
- Ah, arrête de t’en faire. Ha, ha.

De toute façon, je fouille de mes yeux et de mon odorat les environs assez régulièrement depuis hier si ce n’est pas avant ça et rien n’est là.
Inconsciemment, Kossayan range en premier les objets pour le rituel, de façon à ce qu’ils ne se fassent pas voir, puis dû à sa nature il place les armes. Selon lui, être loin d’une arme n’est jamais une sage décision, peu importe les circonstances.

- Hey les gars!

Ouais, comme d’habitude, ils n’entendent pas du premier coup. Vaux mieux que j’use du 6e sens et je tenterais de contacter Maen en même temps. Je suis décidé, l’équilibre de cet espace n’est pas ce qu’elle devrait être. Il ne fera pas de mal de prendre de plus amples précautions avec si peut temps avant le rituel.

Se découpant de l’ombre apparaît une figure irréelle, et elle avance toute tranquillement comme si elle n’avait aucun souci. Un être plasmique n’appartenant pas à ce monde ne se soucierait guère des êtres mortels. Mais il ressort de cette, créature, maintenant clairement visible une aurore de courage et de force.

Marmonnant à lui-même :
- Il est grand, 6 pieds, assez carré, probablement de bonnes épaules puis ses longs bras sont fort découpés. Je dois rester loin de ceux-là. Démarche fluide, il connaît le terrain, un être d’ici, c’est certain, ça lui donne l’avantage. Les jambes, longues, plus maigres en proportion au reste, c’est là que je m’essaye en premier.

Les gars ne sont pas loin, ils pourront intervenir relativement vite, mais pas avant que j’en ais pris ma part. (Petit sourire)

Diplomatie et stratégie en premier, voyons voir ce qu’il fera.
Revenir en haut Aller en bas
Nomis
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Ven 21 Mar 2008 - 3:37

Nomis avançais toujours en ombservant l'homme qui l'avait remarqué sortir de la forêt. Le vampire resta un peu surpris de sa réaction zen, sans aucune peur, le moine se tenait droit et prêt a défier celui ou celle venant l'importuner. C'est en ce raprochant que Nomis pu enfin découvrir les traits du visage de Kossayan, il vit une sagesse transparaître sur son visage mais aussi des traîts de talentueux guerrier. L'homme n'était pas tant imposant physiquement mais son apparence de moine laissait voir un fort charisme et on devinait bien tout les arts orientals qu'il devait connaître. Le vampire savait très bien que la nuit cet homme devant ne pouvait rien contre lui, personne ne pouvait le défier: sa force est celle de dix hommes, son agileté est supérieur à celle du chat et comme toute dernière défence, une puissante magie Noire lui permettait de craindre en rien. Bien qu'il ne fut pas au courant à qui il avait affaire, le vampire pu attribuer la qualité du courage a l'homme qui était maintenant à moin de 15 mètres devant lui. Le vampire engagea la conversation comme suit d'une voix neutre :

-Votre attaque mènerait incontournablement à votre mort... par contre, je ne vous obligerai pas à vous défendre. C'est maintenant votre choix. Réfléchissez bien avant d'agir, bien que je puisse pensez que votre sagesse aura tôt faite de trouver réponse...
Et si cela peut influencer votre prochain action, je me doit de me présenter : Seigneur Alimir, Seigneur de la nuit.

À ce moment un fine brise fit bouger les arbres au dessu de leur tête ce qui laissa transpercer quelques rayons de lune venant éclairer le visage glacer de Nomis, mettant clairement à vu ces traits vampiriques.
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 29
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Dim 23 Mar 2008 - 4:04

Maen marchait depuis peu, d'un pas lent et évasif. Il pensait à plein de choses en même temps, sur cet endroit. Était-il parfais pour eux ou pas? Était-il idéal pour leur mode de vie? Maen le pense, oui. Il pense que tout cet endroit, cette forêt, ces présences, ces personnes sont là pour eux, pour leur apporter quelque chose. Ils ont tous été placé là par leurs dieux. Ils ont placé des obstacles et Maen les voyait venir. Mais quel étaient-ils? Il ne le savait pas, mais il s'avait que s'ils étaient là, se n'était pas pour rien.

Il marchait toujours en direction du campement. Une fine brise fit balancer les branches d'arbre et vint soulever la robe de Maen en direction du campement. Était-ce un adon ou Mara qui lui lancait un message. Une étrange impression fit augmenter la cadence de son pas. Mais il se stoppa net en apercevant la silhouette noir et inconnu devant celle de son confrère Kossayan. Il essaya de voir si quelqu'un avait aperçu ça présence, mais aucun signe laissa croire qu'ils l'avaient remarqué. Il se cacha grossièrement, bien que son but ne soit pas de passer inaperçu. Seulement, il voulait entendre la conversation et savoir qui était cette personne ou cette chose avant de faire son entré au campement.

Il écouta donc attentivement, les yeux et les nerfs aux aguets...

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Francis alias Manrèse
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
farah
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 27
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Lun 24 Mar 2008 - 4:53

Un voix grave et rapide ce fit entendre de l'intérieur de la tente caché sous les fougères et les branches.

- Kossa!... Kossayan!...

Farah, un jeune homme mesurant pas plus de 5 pieds et 8 pouces, le teint pâle, le regard noir et muni d'un corp musclé, mais non imposant, commença à sortir de la tente en continuant de parler.

- Tu crois qu'il serais préférable de...

Il se stoppa net en apercevant Kossayan en train de défier du regard un grand, très grand vampire planté devant celui-ci. Farah était certain de lui car la lueur de la lune venait éclairer parfaitement les trait blanchâtre du visage de l'inconnu ainsi que les pointes de ses canines alongé. Le premier reflexe de Farah étant d'empoigner son arme de la main droite, il se leva et alla rejoindre le côté droit de Kossayan. Il fixa l'homme au trait vampirique d'un regard noir laissant voir aucune peur dans ses yeux, mais sa tête pensait à plein de choses en même temps. Farah se rappela des bouquins qu'il avait lu et ne pensa même pas à attaquer l'homme, car la nuit le rendant surment plus fort. Il habite la forêt, certainement, donc connaissance des lieux. Regard sans peur, il doit être certain de lui. Très grand, il est moins vite, voilà sa faille...

Farah continua de le fixer attendant de voir ce qu'il fera ou ce qu'il veut...
Revenir en haut Aller en bas
Nomis
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Lun 24 Mar 2008 - 13:45

Le vampire réfléchissait, quel potentiel avait les hommes devant lui? Comment réagiraient-ils dans cette forêt du moin un peu spécial? Et quel sort allait-il leurs réserver? Il devra les tester avant toutes choses, était-il à la hauteur? Nomis le pensa pas... mais qui sais? Peut-être! Il détecta un manque dans la façon de réagir avec l'environnement autour d'eux: Ils s'étaient présenté et déja deux hommes tiennent armes en main et le vampire avait perçu l'odeur du sang d'un homme se cachant dans les parages. Le vampire continua:

- L'arme, même bien utilisé, est la dernière des déffences efficaces... je peux bien croire que vous etes entraîner mais mes simples paroles magiques ont bien plus de porter que la plus longue lance et bien plus de puissance que la plus grosse masse de ce monde. Je vous demanderais de cesser ces hotilités car je ne souhaite pas vous faire une démonstration...

Le vampire pivotta vers la gauche d'ou venait l'odeur de la précence humaine qu'il détecta. Il repéra 3 cachettes suiffisament grosse pour caché un homme.

-L'ombre n'est pas suffisant pour cacher quiconque aux yeux d'un vampire...
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 1514
Age : 29
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Lun 24 Mar 2008 - 19:24

Maen fit un demi-pas à gauche, au côté du tronc de l'arbre, laissant voir la deuxième parti de son corps, enveloppé de noir, regardant le vampire de ses deux yeux perçants qui ne montraient aucune crainte, mais plutôt une mince éclaire de colère provoqué par l'arrivé de leur visiteur innatendu.

-Qui t'a dit que je me cachais, inconnu venu troubler notre paix tant recherché. Cette arbre dont le tronc est de la grosseur d'un melon est définitivement trop petit pour ce cacher. Là n'étais pas mon but premier. J'écoute de loin de façon à comprendre ce qu'une créature qui domine les nuits et qui est si solitaire comme vous vient faire dans notre campement. Vous nous demandé d'arrêter toute hostilité tandis que c'est vous qui êtes entrée comme bon vous semble dans notre espace. Mes confrères et moi même, ici, sommes entraîné à ce protéger dans les pires situations, nos entraînements sont intenses et nous savons très bien que la plus grande force de chacun amène sa faiblesse. Nous ne te voulons aucun mal, mais laissez nous donc réagir de la façon la plus humaine que vous nous avez forcé de réagir, la prudence. Si vous n'êtes pas satisfait de notre acceuil, peut-être devriez-vous revoir votre arrivé?

Je vous le demanderai qu'une seule fois, créature de la nuit. Qu'êtes-vous venu faire, l'âme certaine, mais fébrile à l'action, dans notre campement qui n'est pas le vôtre?

Pendant ses dernières paroles, Maen se concentre afin de ressentir et de détecter toute trace de bien dans la personne de ce vampire. (HRP/dans ton prochaine post, tu dois me dire si Maen détecte du bien : compétence détection du bien. S'il n'en détecte pas tu me diras que je ne ressens rien. /HRP)

...

_________________
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Francis alias Manrèse
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Kossayan
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   Sam 31 Mai 2008 - 13:33

Kossayan souffle mot à Farah :
- T’inquiète de rien Farah, avec les trois d’entre nous ici il est désavantagé et court la chance d’être blessé peu importe ça force. Il n’essayera pas de nous tuer.

Celui-là, le vampire comme dit Farah est bien intéressant. Il sera un bon cas d’étude. Hehehe.

Il apparait un léger sourire au lèvres de Kossayan, à peine perceptible et ses yeux ceintiles de curiosité.

- Le camp est établi Maen. Qu’aimerais-tu que je fasse de plus? Le repas peut-être?

De toute façon, je ne peux pas pourchasser ce type immédiatement, car une rétroaction du genre finira par révéler bien trop vite mon identité réelle.

Je te tuerai peut-être dans le futur mon vampire, seuls les Dieux le savent. Hehehe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le soleil endormi à Darokin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le soleil endormi à Darokin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Darokin :: D'une saison à l'autre-
Sauter vers: