Forum de Darokin



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nomis
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 02/04/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mer 5 Déc 2007 - 12:33

Nomis resta à écouter.... a regarder cette scène qui se déroula devant lui... Il ne pouvais pas agir.... il était trop stupéfait... trop surpris... Lorsque l'elf fit disparaître tout le troupeau d'animeau d'un seul clin d'oeil... avec sa seul volonté il resta bouchebé. Il voyait toute l'emplitude de sa puissance a travers cette être qui n'étais pas lui mais bien son incarnation en bien.... Avec cette scène de destruction il ne pu s'empécher de penser à tout les humain que dans l'omscurité il enlevais leur vitalité pour pouvoir subsiter. Que tranquillement il anéantirais une bonne parti de l'humanité de Darokin et qu'un jour sa soif sera si grande qu'elle s'étendra dans tout le monde... Le vampire savait bien qu'il était un mage d'une bonne puissance, mais comme l'avait dit son incarnation la construction amène la puissance absolu. Dans toute se décor déroutant... les rats courait dans tout sens à la recherche de n'importe quoi. Nomis le vampire ferma les yeux et ne vit à ce moment que du noir. Il se remettais soudainement en question... son existence qu'il vivait était-elle épanoui?? La quête de pouvoir qui chérissait était-elle bien orienté?? Un doutte immense vin s'installer dans la conscience de NOmis. C'est à ce moment la que le vampire, les yeux toujours fermé, vit le noir de l'intérieur de son être prendre une teinte grisâtre pour rapidement canter vers le gris clair pour finalement atteindre un apogé d'un blanc si pure, un blanc plus lumineux que le soleil. Le vampire Ouvrit les yeux et tout en tomba à genou, il lança un crit d'attrocité et de douleur... NOmis souffrait énormément... pour la première fois de son existence. Sa conscience s'était séparé en deux... il avait toujours son coté sombre au fin fond de son âme mais un nouveau coté, incconu se fesais sentir, un coté d'espoire et de volonté. Toujours à Genous la tête vers le sol, Nomis chuchota comme à lui même:

-Nomis.... je te ferrai honneur... je construirai un empire représentant notre pouvoir à ton honneur.... à ce que tu aurrais dû être.... O puissant Nomis pardonne moi, j'ai choisi la mauvaise voie. Tout ce que j'accomplirai sera en ton honneur et j'agirai comme ta volonté, pour pouvoir acheminer nos deux pouvoir en un seul....

Après 30 sec de solence il continua avec le coté noir de son âme:

-Non... non... j'ai le don des ténèbres, je suis plus puissant que n'importe qui... mon existence est parfaite... j'ai choisie la bonne voie....

Nomis... complètement confu, lacha un cri grave et tomba couché sur le côté et tomba dans une littargie profonde sur le bord de la démance. Après un certain laps de temps incalculable, il se leva... ses deux conscience c'était maintenant presque totalement fusionné. À certain moment l'une ou l'autre des deux personnalités ressortait et nomis ressentait une vague de bien ou de mal mais en majorité du temps un mélange des deux était maître... Le vampire.... pas habituer de ce changement tenta d'utiliser ses pouvoirs...
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Jeu 6 Déc 2007 - 23:36

L'étage du bas(Portos)
L'escalier menant à l'étage du dessous était illuminé par une centaine de torches une fois en bas la porte était entrouverte. L'odeur qui en émanait était atroce. Des tas de personnes se trouvait à l'intérieur, des cris fusaient de partout dans cette pièce, parfois les cris devenait plus bestiaux qu'humain. Cela lui disait indéniablement quelque chose. En entrant Portos remarqua un nombre effrayant de gens qui son cloués aux murs par d'innombrables moyens de contentions. Chaîne, crochet, corde, chaise de torture, table de découpe, l'endroit était très insalubre et sombre. Lorsque Portos fut apperçu les innombrable personnes se mettait à l'injurier violamment le traitant comme responsable de leur état.

Portos reconnaissait cet endroit, c'était malheureusement vrai qu'il était responsable de cela, pour au moins la moitié d'entre eux leur sort avait été décidé par lui. Il y avait des criminels, mais aussi d'honnêtes gens qui mettaient en périls l'organisation pour laquelle Portos travaillait comme chasseur de prime à temps partiel, question d'arrondir les jours d'impôt.

TOut le vacarme que ces hommes produisaient fut brusquement interrompue par les pas saccadés d'un homme bossu qui descendait un escalier en pierre. Il marmonnait de sombres mots dans une bouche pleine de dent pourries, puis il regarda un homme dans les yeux, celui-ci fut pris de spasme et soudain sa peau se modela dans un élan de souffrance atroce qui bousculait l'homme à un tel point qu'on aurait dit qu'il se fenderait en deux. SOn visage devenait de plus en plus laid et déformé, puis Portos pouvait croire voir un homme cochon prendre la place de l'homme dans ce spectacle défiant toute conception qu'il avait de l'humanité. Il ne pouvait prendre ses armes car il connait la toute puissance de cette organisation. S'il osait attaqué, cet homme trapu pourrait le foudroyé sur place. Cet homme ce n'était pas le bossu que les habitants de Siam-Talas avait vu s'éventré lui-même en profanant une malédiction qui a terrifié les paysans.

Il était différents et Portos le savait car il l'avait rencontré bien avant le Bossu, mêm bien avant de déménagé à Darokin, son apparence était marqué par ce manteau violet qu'il porte par-dessus son tablier de découpe ses verres qu'il porte sur son nez lui permet de mieux observé de fins objets, marchant avec une béquille, masqué comme tout les autres.

Tellement de souvenirs traumatisant qui fusent dans l'esprit de Portos et puis....le tourmenteur...Voilà, c'est lui le chef de la guilde des ombres, pensa-t-il ce liens sorti de nulle part lui ouvrit les yeux, c'était son ancien employeur qui avait possédé cette jeune fille hurlant à tue-tête dans la forêt de Darokin.
L'employeur...à son habitude lorsque Portos entrait en conférence avec le tourmenteur, il recevait des cibles bien identifiée et très lucrative. Bien sûr il fallait que ces proies soient vivante et en état de pouvoir se tenir debout pour que la prime soit dûment payé. Vêtu d'une cape noir avec un masque de harlequins couvrant tout le visage, jamais Portos n'avait pu parler longuement avec cet homme. Ses souvenirs le frappèrent lorsqu'il se souvint que c'est le Tourmenteur qui lui avait proposé un poste à temps plein à titre d'homme de mains, et c'est à ce moment qu'il lui avait fait visité cet endroit.

Stupéfait par cette vision du passé, Portos apperçu la silouette de cet homme qu'il appelle Le Tourmenteur. L'homme descendit le même escalier et criait:« VOilà qui est une si belle surprise, Portos, chef de la Milice du quartier malfâmé de Frascati où dirais-je anciens chef de celle-ci, on dirait que vous nous avez abandonner à notre sale besogne vous et vos hommes

Hors-jeu Portos, tes hommes sont innocents, c'est toi qui les manipulait afin qu'il exécute tes ordres où plutot ceux du Tourmenteur, d'ailleurs tu ne sais pas encore que le tourmenteur et Von Smiley sont de mèche.
Revenir en haut Aller en bas
Camron
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 27
Localisation : Dans une forge lointaine....
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Ven 7 Déc 2007 - 13:07

Apres un long sommeil, El rei se reveille dans une plainte florissante, avec un gros mal de tete, du a sa chute. Il se leve en se frottant la tete et regarde autour de lui.Autour de la plaine florissante, se trouve la foret endormi par la saison froide. Etrange se dit-il, mais n'y prette pas plus atteinton. Il fait un 180 sur lui meme et appersoit la jeunne fille coucher sur une autel en bois. Elle semble bien, et dort paisiblement du moin a se qu'il peu voir. Le druid fait le tour de l'autel puis vois que la jeunne femme est coucher sur une trappe.

Apres un momment de reflexion,il decide de bouger la femme, mais elle est beaucoup trop loude pour lui... El Rei prend une petite pausse pour reflechier si il doit la reveiller ou non. Apres un bref momment, sa curiositer prend le dessu et commence a brasser legerement la jeunne endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Portos
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 27
Localisation : Dans la merde!
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Ven 7 Déc 2007 - 18:15

Ce n'était pas possible...non...comment avait-t-il pu le retrouver...Le Capitaine avait pourtant tout fait pour se confondre dans le décor et disparaitre au yeux de son ancien employeur. Depuis qu'il avait refuser l'offre de celui-ci, il avait craint plus que tout de le revoir. Celui-ci avait grand intérêt à le faire disparaître puisque Portos en savait beaucoup...beaucoup trop peut-etre... mais quel était l'avantage que le capitaine pouvait retirer du fait d'avoir des renseignement relier aux atrocités...dont il était l"investigateur...du moins...c"est ce qu'il constata en voyant ces abominations.

Seulement, quelque chose clochait...pourquoi cette pauvre enfant.Elle n'avait rien d'une criminelle, et ne nuisait guère à la guilde des ombres...alors pourquoi s'en prendre à une fillette...Peut-être savait il que Portos allait venir...peut-etre avait-il choisi le bon appat..

Le capitaine regarda autour de lui, et eu un sentiment de honte...de déshonneur. Les citoyens de Siam-Talas, lui avait telllement fait confiance, qu'il avait presque oublié son malheureux passé. Il était trop tard pour reculer, nul ne peut échapper à son passé...cependant Portos croyait qu'il pourrait changer son destin...du moins celui de la jeune fille, qui lui restait bien plus d'année encore à vivre, qu'un ancien millicien corrompu..

Le tourmenteur avait bien raison...il était vrai que Portos avait arrêté plusieurs innocents, plusieurs criminelles...mais bien trop d'innocents. Il les avait tous condamné a un triste sort voire une mort atroce...tout cela...pour devenir capitaine de la millice de Frascati. Son employeur ne lui avait pas seulement promis de l'argent, mais aussi le pouvoir, ce que tout homme ne peut refuser. Il avait donc livré l'ancien capitaine à la guilde pour ainsi prendre sa place. Quant à ses milliciens, il les avait manipuler, leur mentant en pleine face, leur racontant des histoires, en leur offrant à boire..boire des substances que même lui n'aurait pas bu. Et Nomis...il lui avait tout cacher depuis le début, mais hélas il devrait désormais lui dire la vérité...

Portos ne voyait qu'une seule solution pour sauver la fillette. Il prit une grande respiration, regarda vers le ciel, comme s'il voulait que l'on lui pardonne ce qu'il allait faire un jour. Il aurait préféré la mort plutot que de dire cela, mais la petite était importante à ses yeux. Il regarda l'employeur dans les yeux et son regard changea. Il redevint comme avant, celui d'un millicien corrompu avide de pouvoir. Il lui dit:

- Je reprend du service, j'accepte l'offre que vous m'aviez fait , il y a de cela longtemps. Je suis prêt à reprendre mon travail. Je ne vous décevrai pas. Seulement, ma seule requête est la suivante, épargnez la vie de cette fillette, ce n'est qu'une enfant...si vous voulez une vie, prenez la mienne, elle ne vaut plus rien à présent.

Le capitaine s'agenouilla devant l'homme, le suppliant qu'il accepte...

_________________
Portos vous cuisine de bons biscuits
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Lun 10 Déc 2007 - 15:09

Le repère de la guilde (Portos)

L'homme encapuchonné regardait Portos d'un air condescandant et sans bornes. Les prisonnier étalés sur les murs et enchaînés sur les tables de tortures faisaient un boucant d'enfer. L'homme se faisant appelé le Tourmenteur s'abaissa pour chuchoter à l'oreille du bossu boîteux, dès ces paroles transmise le boîteux allait chercher une grosse scie à mains et alla devant un des prisonniers et vociféra: Vous autres, sales déchets puants, vous allez vous la fermez sans quoi je choisirai aux hasard trois de vous et je fenderai un de vos pied en cinq morceaux sur le sens de la longueur...

À ces mots les prisonniers n'ont eu comme réplique qu'un râlement de désespoir.
Satisfait de cette réponse le Tourmenteur commença à s'approcher de Portos, : Bien, bien s'il est vrai que vous tenez à cette petite fille, plus qu'à vous et à votre valeur, je suis sûr que nous pourrons nous entendre...vous nous offrez de nouveau vos services, il était temps, vous savez à cause de vous l'organisation à subit de grave représailles de la part du culte noir.... si ce n'aurait été de votre peur ainsi que de votre ingratitude, vous seriez présentement à nos côtés et votre place au sein de l'organisation serait hautement estimée. Mais voilà, vous avez fuie notre offre ou plutôt le cadeau que l'on vous a offert...Ce qui m'amène à vous posez cette question: Nous savons depuis longtemps que vous opérez dans la région, et ce à titre de chef de milice, qu'est-ce que vous êtes prêt à faire afin de ne pas vous faire dénoncé à la population de Siam-Talas?

À quel point pouvons-nous vous faire confiance pour capturé les mauvaises langues et les sources de menaces pour la guilde des ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Portos
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 27
Localisation : Dans la merde!
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Lun 10 Déc 2007 - 16:30

Ce n'est qu'un rêve...ce n'est qu'un rêve...c'Est ce que se disait le Capitaine Portos en lui-même. Reprendre du service n'est pas une chose facile, lorsqu'on s'est attaché à une vie paisible. Il ne pourrait malheureusement plus jouer au cuisinier ignorant et naïf...il devra à présent cacher autre chose que son intelligence... Portos regarda son employeur et lui dit d'un ton glacial :

- Je suis prêt à reprendre du service...Prenez ma vie en échange de celle de la petite...vous ne serez pas déçu.

Ce que disait Portos lui faisait un peu de peine. La nostalgie qu'il éprouvait à cette instant envers son ancienne vie le rendait mélancolique. Il n'avait aucun choix...que dirait les villageois s'il apprenait que Le capitaine de la millice lui-même avait failli à sa tâche et laisser mourrir cette enfant...que dirait les villageois, s'ils apprennaient qu'il avait reprit du service...

-Cependant, il n'est pas dans votre intérêt de divulguer mon identité au reste de la population de siam-talas, puisque mon travail deviendra beaucoup trop difficile...et surtout, ne me faites plus de menace, car je n'Ai plus rien à perdre, alors faudra vous y prendre d'une autre façon.

Portos se leva et fixa l'homme directement dans les yeux.Il n'avait plus peur maintenant...il avait honte...honte de son passé,honte de ce qui allait ce passer.

- Je n'ai qu'une dernière requête...je ne veux pas travailler avec...Von Smiley. C'est à prendre ou à laisser...

_________________
Portos vous cuisine de bons biscuits
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mer 12 Déc 2007 - 17:24

Le Tourmenteur s'approcha doucement de ce Portos. Le doux sifflement de ces pensés traversait aussi bien l'esprit de ce chef de milice que celui de son interlocuteur Interrompant Portos dans ses songes

Un rêve? Tu n'as aucune idées à quel point les rêves peuvent avoir des répercussions, regarde cette petite fille, pour elle ce n'est plus un rêves...hahahahaha...Ce qui se passe ici est bien réel, à ton réveil tu verras...

Le Tourmenteur laissa parler le Capitaine sans scrupule. Puis une fois son discours terminé il commenca ainsi: Vous ne voulez pas travaillez avec Von Smiley, quelle drôle d'idée, pourtant vous le faites bien depuis votre adhésion en tant que chasseur de Prime, la preuve- tout en retirant sa longue cape le Tourmenteur sortit un chapeau sertie d'une grande plume blanche et le placa sur sa tête, puis retira le masque pour dévoilé celui de Von smiley. Le maître assassin repris avec sa véritable voix -depuis le début tu travailles avec moi sale pourriture, de toute façon nous n'exerçons pas dans le même domaine.

Voilà que tu sais ce qui arrive à ceux que tu capturais et quel genre d'employeur tu as toujours eu ...j'ai un boulot pour toi...bien que ce serait le meilleurs endroit pour te donner les détails, je vais attendre de voir à quel point tu ouvriras ta boîte à musique avec tout tes miliciens avant de te donner ta prochaine cible.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Portos
Régulateur
Régulateur
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 27
Localisation : Dans la merde!
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mer 12 Déc 2007 - 17:53

Portos était abasourdi, il n'en revenait pas. Comment cela était-ce possible, comment avait-il pu être aveugle à ce point. Le capitaine ferma les yeux et repassa tous les événements d'aujourd'hui dans sa tête...mais oui, la voix. Il l'avait bien reconnu plus tot, cette voix glaciale, maniaque, celle de Von. L'assassin et l'employeur ne faisait donc qu'un...sans le savoir, Portos avait toujours été au service de ce briguant, ce tueur sans scrupules. Peut-être l'avait-il manipulé lui aussi, dans le but d'obtenir ses services...Portos avait déjà sa petite idée. Il n'osa pas y penser trop longtemps de peur que Smiley les intercepte. Il regarda le maître assassin et lui fit un sourire menaçant.

- Il en sera donc ainsi. Je travaillerai donc pour vous monsieur Smiley. Veuilliez me pardonnez mon manque de respect envers vous, je sousestimais votre puissance. Vous serez donc mon seul et unique patron dans cette histoire, plus de malentendu maintenant. Cependant, si ce rêve n'est pas un rêve pour cette jeune enfant, alors j'espère bien que vous tiendrez parole et la laisserez partir seine et sauve.

Portos s'approcha traquillement de Von et lui chuchota à l'oreille

- Sachez et écoutez bien ceci, si vous ne respectez pas votre entente, je fais le serment ici même, en ce jour, de vous trancher la gorge si vous prenez la vie de cette enfant. Je vous traquerai jour et nuit, et je vous retrouverai...dans la mort s'il le faut. Je n'ai plus rien à perdre maintenant...même pas ma vie.

Soudain, lorsque le capitaine prononça son dernier mot, tous les corps autour de lui se mirent à tournoyer dans tous les sens. Puis, tout devint blanc..la voix de Smiley s'exclama « Parfait, Capitaine, j'honorerai ma parole, sois-en sûr, mais ne parle pas trop vite on a toujours quelque chose à perdre» .Portos se réveilla...avait-il rêvé...il en doutait malheureusement. Son sort était maintenant entre les mains d'un être manipulateur et sans pitié..il espèrait vivement ne pas à avoir à se retourner contre lui...

_________________
Portos vous cuisine de bons biscuits
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mer 12 Déc 2007 - 21:50

Pour l'étage du haut Molloch:

Après avoir quitté la pièce aux membres gigotant, Molloch apercevait une lourde porte d'acier , tout en haut d'une cinquantaine de marche. Éclairé par des torches agonisantes dans la noirceur, l'escalier de bois semblait fragile au moindre pas que Molloch écrasait sur les marches. Puis rendu à la moitié de l'ascension Molloch senti un craquement traversé la structure, continuer ou redescendre...

D'où il était, des sons de combat effrayant venant du haut froissait ses oreilles de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Jeu 13 Déc 2007 - 18:11

Molloch usa de son agilité pour continuer a gravir l'escalier chambranlent qui s'agitait sous ses pieds, prets a s'aggripper a une torche si besoin était.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Ven 14 Déc 2007 - 14:11

Les craquements sous ses pieds s'accentuait, le bas de l'escalier commença à s'effondrer, Molloch poursuivait son chemin à toutes jambes les marches qui se dérobaient sous ses pieds le rattrappaient. Puis Molloch entendit un rire sarcastique qui s'écriait: «ALLER,MOLLOCH' du nerf!!!! Montre-moi de quoi t'es capable!» La voix était indéniablement celle de ce Von Smiley.

La porte était à peine entrouverte que Molloch la pulvérisa en se propulsant tel une grenouille quittant son nénuphar pour un lieu plus sûr.

La pièce où il se trouvait était remplie d'armes de toute sorte, comme pour utiliser à tout moment. Au fond de la pièce se trouve un vase en métal étrangement ressemblant à celui qu'il y avait à l'étage du bas. Une immense herse bloquait la seule issue qui mène à une étrange arène.

C'était un collisée, pensa-t-il

Lorsque Molloch se retourna pour vérifié s'il pouvait redescendre, ce n'était pas une porte en fer qui se trouvait derrière lui, mais un grillage le séparant d'une quantité effrayante d'une troupe d'homme cochon. Ils étaient environ une quarantaine a grouiner bruyamment à la vu de ce Fils du chaos. Ils étaient sales, puant, habillés maladroitement avec des lambeaux de tissus, des cicatrices parcourait la chair des plus âgés. ILs se bousculaient pour voir le demi-démon devant eux. Lorsque Molloch les exorta à parler en une langue compréhensible, ils prononçaient d'une voix gutturale:« Varrrrggkeen» C'est le seul mot intelligible qui pouvait provenir d'eux.

Des applaudissements couvraient le son des intruments de musique qui jouaient pour le plaisir des spectateurs. À l'intérieur de l'arène se trouvait de jeunes humains vêtus un peu à la mannière des élémentalistes qui venait de Darokin. La démonstration de la force qu'ils exercaient sur les éléments impressionnait les spactateurs ravient d'un tel éblouissement.


Molloch, tu as un délai de cinq minute qui se passera jusqu'à ma prochaine intervention
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Ven 14 Déc 2007 - 16:31

Molloch lacha un grand soupir, avant de dire tout haut; Bon, ou suis-je encore tombé, je vais finir par mourir de ma curiosité. Molloch prit une bonne minute pour identifier les armes se trouvant dans la piece, non pas pour en prendre une car il préferait de loins Mort-noire son arme personnelle, mais plutot pour préparrer a l'avance les éventuelles coups que pourrait éssayer de lui asséner son ennemis, il faut savoir ici que Molloch avait déja passé un ans de sa vie dans un collisé ou lui et Argus ont combattus cote a cote en esclaves, alors il connaissait déja bien le principe. Il décida ensuite de s'attarder aux hommes betes, que voullaient-ils, que disaient-ils, tout cela resta pour l'instant sans réponse. Molloch alla ensuite inspecter les charnieres du grillage, puis alla d'un pas nonchallent au fond de la piece et alla voir ce qui se trouvait dans le vase, il éssaya ensuite de prendre le vase et courus vers la porte qui menait vers l'arene et les élémentalistes, il sauta et assennat un coup de pied de toutes ses forces droit sur les charnieres du grillage.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Ven 14 Déc 2007 - 23:13

Dans le vase se trouvait un message disant: «Prend cela et tu va ressentir tout ton potentiel sera à la porté de ton corps cette drogue de guerre est merveilleuse, aimablement mon cher heureux bénéficiaire.» Le vase contenait aussi une fiole d'un liquide verdatre avec plusieurs dépôt de plante à l'intérieur.

Le combat des élémentalistes faisait rage. Le puissant coup que Molloch porta à la charniène distraya un magicien de terre qui fut foudroyé par une demi-elfe survolant les alentours. Mis à part avoir causé la perte à un pauvre élémentalistes, ce coup ne fit pas céder la porte.

Puis après cinq minutes à être coincé dans ce cachot, une trape s'ouvrit et un homme parla:« VOus tous sales déchets de société, criminels devenu vulgaire Varken, si vous voulez avoir la chance de retrouver votre humanité, vous devrez survivre à l'arène!!!! TOus les autres guerriers présents sont là pour vous exterminez, vos remettre au plus tôt en cage... ceux d'entre vous qui reviendrons ici avec le plus grand nombre de tête de ces guerriers auront le droit à leur humanité ainsi qu'à trois semaines de vrai repas. Imaginez manger la nourriture de vos rêves, celles que les rois se disputent, elle sera aux valeureux qui vaincrons!!!!»

Le discours insuffla la rage de combattre et une volonté tapis dans le fond de leur panse à tous ces hommes-bêtes. Molloch comprenait cependant que le destin de ces hommes-porc serait certainement la mort, la fausse promesse n'étant là que pour raviver la profonde faim qui peut enrager même les plus sage. Avec de la chance ils donneront un bon spectacle...

L'homme qui parlait à travers les barreaux de cette trape avait un de ces masques colorés que les hommes de la guilde des ombres portent.
Il rajouta: «Molloch, ravi de te voir là, j'espère que tu pourras t'en donné à coeur joie dans cette arène, vois-tu il y a ici beaucoup de porc qui cherchera a t'embrocher je te conseille de courrir très vite dès que les herses se lèveront en même temps, le massacre commence dans quelques minutes. Au fait, as-tu quelques questions avant que cela commence.»

Le son du tambour commencait à vibrer annoncant le discours du barde charger d'Annoncer les réglements de cette joute.

l'homme masqué, tu le reconnais c'est Trévis dit le Bouffon.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Sam 15 Déc 2007 - 10:08

Quel est le but de ma venue ici, et pourquoi devrais-je courir, ou dois-je aller et pourquoi, ne devrais-je pas plutot réduire en bouillis tous ce qui m'approche en utillisant la technique de la menthe religieuse dansante, je ne l'utise pas souvent a Darokin puisqu'elle risquerait de blesser mes alliers, mais je n'aurai aucun regrets sur ces bettes affamées et pour finir combien de temps dureras cette potion? Donne-moi mes réponses et je vous donnerai le spectacle que vous attendez tant...
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 18 Déc 2007 - 23:02

L'homme perché là-haut lui dit: Cours pour échapper à une foule de Varken près à tout pour mangé un vrai repas. Va au centre de l'arène et tue le plus de créature que tu pourras, ensuite tu as droit de tué un seul participants autres que les créatures marqués de bleu. Ta technique de la menthe religieuse te servira à coup sur, mais espère qu'il y aura d'autres héros de ta carrure pour tuer les autres créatures, car il y en aura tellement que le sable de l'arène ne sera presque plus visible une fois tout le monde libéré.

Pour la drogue, prends-la tout de suite, tu sentiras ses effets pour au moins trois heures, c'est amplement pour la durée du spectacle...

Sur ces dernières paroles la portes de l'arène vibra par sa lourdeur et elle commença à s'ouvrir tranquillement, Molloch pouvait apercevoir de toute part des hommes de forte carrure ainsi que lourdement armés sortirent des salles entourant l'arène ils étaient en tout une dizaine de guerrier émérite montant sur un pied d'estale situé en avant de chacune de leur porte. Il y avait un de ces pied d'estale qui attendait Molloch. L'annonceur commencaît à nommer les participants à cette joute.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mer 19 Déc 2007 - 0:11

Molloch avalla la potion d'une seule traite puis et fit un salut Katakoriens a son interlocuteur. Il entra dans l'arene puis monta sur son pieds d'estalle, Il scrutait les visage des autres concurents, au cas ou il en connaitrait un et éssayait de deviner leurs techniques de combat, Molloch commencait déja a sentir sa machoire se crisper sous le coup de la drogue et se concentrait pour garder ses énergies pour le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Sam 29 Déc 2007 - 1:58

Son entrée dans l'arène provoqua un émoi dans la foule qui s'attendait à voir autre chose sortir de ces portes. L'arène faisait 300 mètres de diamètre, d'immense rochers mettaient un peu de relief sur ce décor sablonneux. Le sang des combat précédents jallonnais la scène de ce spectacle vicieux et pervers.

L'annonceur parlait à travers un porte-voix aux allures nobles, lorsque l'annonceur commenca son discour sa voix emplissait totalement le collisée: « Maintenant spectateurs, admirez la brutalité dont les plus vaillants guerriers du royaume et des alentours pourront faire preuve en affrontant les plus terrible créatures des profondeurs, des sombres forêts.
Le collisée de keldor remercie les fournisseurs de ces créatures, soit la prison du compte Varlin de Grégoire, l'association des esclavagistes et les pourvoyeurs de monstres en tout genre. Merci, pour ce futur spectacle.

Maintenant acceuillez les participants, tout d'abord voici le champion de notre ancien tournoi, le grand, le fier Nathaniel Marsyas» À ces mots, un guerrier d'une forte carrure, à l'armure scintillante brandit sa lance dans les airs tendit qu'il arborait son écu.

«Puis voyez maintenant le général Tibérius de la Pergamie.» Sur ce, le général aux airs sérieux se posa sur l'estrade et resta impassible

L'annonceur laissa le temps au gens d'applaudir les valeureux représentant d'ardasia et de Pergamie afin de pouvoir présenté les autres concurrents. L'ovation générale laissait croire que ses champions étaient aimé du peuple...
Maintenant voici le dur et redoutable Kagrisch dit le tranchoir, un orc merurant 2 mètres faisaient tournoyé une lourde masse de guerre. Une armures rouillée faisait office de carapaces à ce guerrier.
Les spectateurs huait son arrivée avec haine et dégout, sa présence ici ne représente rien d'autre que l'influence grandissante des peuplades orcs qui tournent autour des fiefs honnêtes des paysans.

Célébrons dorénavant les guerriers venant des plus profondes contrées, peut-être même des pays dont tout le peuple ignore l'existence...
Voici le représentant de l'empire de cendre, Brasius, dit la gueule du rouge, serviteur de l'empereur Azuvidexus. Un masque d'or recouvrait le visage de l'homme sans envergure, tenant,pourtant, à bout de bras un fléau devant pesé son propre poids. La foule eu une réaction de fou rire à la vue de l'homme maigrichon par rapport aux autres guerriers. Une tenue noire et rouge recouvrait son corps.

Et finalement venu des lointaines terres nordique, je vous présente le plus redouté de tous les hommes du nord: Gromel le roux. Vêtu d'une simple cotte de maille ainsi qu'une tunique rappelant son blason, l'homme portait aussi un casque traditionnel conique avec nasal. Son bouclier en forme de larme sertie d'erraflure ainsi que sa vieille lance de guerre montraient l'expérience acquise de ce valeureux chef de guerre nomade.

C'est à la vue de Molloch que le présentateur se mis à bagayé de malaise, un mot lui parvena en vitesse et il se mit à lire sans assurance à travers son porte-voix: Quelle surprise, le compte Varlin nous amène sa dernière découverte, venu des terre de Darokin, appartenant à la tribu de Katakor, voici un ancien habitué des arènes, le champion de sa région, le plus redouté des guerriers, Molloch, le fils du chaos. Lorsque tous le monde le vit, aucun ne prononca un seul mot, l'arène se trouvait dans un silence ambivalent.

Nathaniel, Tibérius et Brasius ont déjà croisé le chemin de Molloch par le passé, L'un était aux tournoi de combat à la saison 2006 (ALEX)puis le second était là au 1er gn de la saison 2007(renaud), le troisième était joué par moi-même lors du dernier évènement de l'année.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 22 Jan 2008 - 18:09

Molloch prit une pose de conquérant tenant bien haut au dessus de sa tete sa fidele arme Mort-noire, puis rugit de toute ses forces avant de crier en Katakoriens;
FÜR KATAKOR, FÜR MINE KONÏG, ICH LIEBE MORDER..............
Puis il reprit son air impassible et regardas les réactions..........
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 22 Jan 2008 - 19:21

La foule resta muette jusqu'à ce que l'annonceur vociféra: «Maintenant, applaudissons nos concurents haut et fort.

La foule hurla de plaisir devant le combat éminent.

Voici ce à quoi nos braves champions devrons se mesurer!!!! »

À ces mots les Varkens sortirent de leurs cachot et se mirent en formation, il décrivèrent un cercle avec ses contours hérissés de pointe de lance rudimentaire.

Du côté de tibérius, la porte derrière lui laissa s'échapper une cinquantaine de gobelins lourdement soutenue par trois chars de guerre tirés par deux gobelourds( race globinoïde la plus costaude), ces chars sont appelés les RAZ-Mote à cause des lames dépassant de l'essieux du char.

Puis du côté de Nathaniel, une trappes s'ouvrit devant lui et une foule d'homme-lézard en sortirent, peu équipé la plupart d'entre eux n'avait que leur griffes et leur gueule pour se défendrent. Ceux-ci étant une vingtaine, se dirigèrent rapidement vers les gobelins.

Kagrish vit devant lui un essains de scorpions géants ramenés des terres hostiles du désert d'Oukana. De la taille d'un ours, ses arachnéïde foncèrent sur l'orc

Gromel le roux resta impassible lorsqu'il vit ce que les mages appellent des golems, six au total mesurant 8 pied de haut, ces monstres animés magiquement par leur propriétaire agiront certainement avec discernement durant ce combat.

Puis finalement Brasius eu droit à un lot d'humain esclaves en armures, armés de filet, de fléaux ainsi que de javelot, ils étaient au total un bonne trentaine. Lourdement armés, il semblait très expérimenté selon leur méthode de déploiement. C'était eux la potentielle menace de l'arène.

Dès leur apparition ces créatures et esclaves se fondirent sur les champions...
les trois autres champions montèrent en haut de quatres rochers placés près de leur estrade


Molloch il y a quatre grands rocher sur lesquels tu peux monter, le plus près est celui entre toi et Kagrish. Sinon tu peux foncer sur les golems et Gromel.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 22 Jan 2008 - 20:24

Molloch fonca a toute vitesse vers cet endroit stratégique qui se trouvait a etre une roche surélevé, il ne menacera pas Kagrish, mais le tueras sans ésiter si il tente de lui prendre sa place, sa machoire étais crispé par la potion, mais ses mouvements déja rapide lui semblaient encore plus fluides qu'a l'habitude. Son esprit avait fait le vide et personne autour de lui ne l'empecherait d'arriver a son but, sortir d'ici vivant et retrouver sa liberté, il devait retourner a Katakor pour continuer a protéger ses idéaux et ferait tout pour y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 22 Jan 2008 - 21:08

Kagrisch fit un mouvement en arcs pour abattre sa masse de guerre sur ce qui laissait croire la tête de la créature, la première à recevoir le coup tomba raide après que sa tête ait été défoncée, puis les trois autres scorpions le déchiquetère problèmes.

Les Varkens commencèrent à avancer devant Molloch, ils lancaient des javelots improvisé afin de l'atteindre, sans succès, cinq d'entre eux montèrent sur le rocher, le premier se fit casser la rotule du genou pour dégringoler en contre-bas, Molloch n'en faisait qu'une bouché. Une vingtaine d'entre-eux y passèrent avant que les plus sensés prennent la fuites en direction des golems. Croyant qu'ils auraient une chance avec l'aide de Gromel les Varkens prirent un golems déjà à moitié détruit.

Ils restaient les scorpions à proximité, mais ceux-ci commencait à rejoindre la bande d'homme-lézard.

Non, seulement la drogue que le bouffon lui avait procuré rendait ses sens aiguisé à vif, mais il sentait tout son potentiel combattif s'extériorisé.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Mar 22 Jan 2008 - 21:59

Molloch sentait sa furie guerriere monter en lui et envahire chaques racoins de son corps et de son ame, le sang devenait de plus en plus chaud dans ses veines et ses nerfs se tendaient dans ses muscles a tel point qu'il ne sentait presque plus rien. La furie de Molloch avait maintenant atteint son deuxieme stade et Molloch descendit de son pied-d'estale, ses yeux rougeoyaient de plus en plus fort avec la flamme des abysses. Il se mit a tournoyer sur lui-meme attaquant tout ce qui se trouvait a sa portée, la technique de la menthe religieuse n'épargnait personne, normallement Molloch n'utillisait pas cette technique de crainte de blesser ses alliés, mais ici il se sentait seul et pouvait laisser libre court a sa technique préféré et si mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Jeu 31 Jan 2008 - 17:04

Ennivré par cette potion de puissance Molloch semblait avoir rejoint un nouveau stade de furie guerriere, aspergé de cascades de sang, il se baignait dans le liquide écarlatte et gluant qui fusait de par et d'autre tout en valsant avec Mort-noire sa fidele arme, il se sentait si bien dans ce chaos qu'il oubliait presque qu'il voullait retourner a Katakor, il arrivait presque a tomber en transe tout en continuant a déchiqueter tout ce qui se trouvait a portée quand soudain............................????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Organisateur
Organisateur
avatar

Nombre de messages : 1504
Age : 29
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Dim 3 Fév 2008 - 20:47

Un silence de mort résonna à travers l'esprit de Molloch lorsque celui-ci trancha la tête du dernier des VArken. L'arène se désintégra tout autour de lui. Tout cela n'était que du vent.

Molloch s'effondra dans le noir néant. Un mal de tête profond le saisi et Molloch entendit la voix de Von Smiley lui dire:« Bravo cher allié, vous vous êtes si bien défendu que si ce n'était que la réalité vous m'auriez fait gagné une fortune. Pour la drogue de mon confrère, on peut s'arranger un petit commerce, vous et votre Konig pourraient profiter de nos produits. SI vous n'avez rien d'autre à ajouter, veuillez agréer les salutations de toutes ma guilde.

Enlevant son chapeau de manière éloquente, le tueur attendait la réponse du moine demi-démon.
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 312
Age : 37
Localisation : Laval
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   Dim 3 Fév 2008 - 22:29

Plaisante et ennivrante, j'en veux une caisse pleine, passez donc nous voir au démonicus, nous discuterons pour un approvisionnement stable et rentable... Et merci pour cette agréable entrainement, peut-etre pourrions nous remettre cela, plus tard....?????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hurlement dans la nuit (post ouvert a tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une mélodie dans la nuit [LIBRE]
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Une ombre dans la nuit [ Ne pas répondre, merci. ]
» Scream, un hurlement dans la nuit
» Un hurlement dans la nuit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Darokin :: D'une saison à l'autre-
Sauter vers: