Forum de Darokin



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Quand on profite de la tempête!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cardinal de La Rivière
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 391
Localisation : En train de combattre un impitoyable tyranoeil dans ma cave...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Quand on profite de la tempête!   Ven 28 Déc 2012 - 15:03

Cardinal avait profité de la tempête pour déguerpir de Lublin en compagnie de son ami L'Épervier de la rose. Habillé de différentes peaux et de vêtement de laine, il avait fuit Lublin dès le début de la tempête avec un projet bien en tête! Promouvoir la trinité grise! Si l'Épervier était la plume de la trinité, Cardinal en serait la voix et ils allaient parcourir les terres environnantes dans les mois à suivre.

Mais avant d'avoir déguerpit il était en train de ramasser içi et là ses affaires en Lublin...Étrange pour un temps aussi mauvais de voir la plume du chapeau de Cardinal s'atteler autant à la tâche! En effet il avait même acheté un gigantesque sac-à-dos pour contenir toutes ses affaires.

- Ma foi...Je m'éparpille beaucoup trop!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Ven 28 Déc 2012 - 17:12

au loins dans la neige froide on pu y voire cette masse d'ombre au visage de loup , ses fourures avec cape noir , avec le masque cacvhante sont visage lui donnant toujours cette aire de venir d'un autre monde , regardant de son ami au loins avec son regarde qui perce la chaire , Pleine-Lune s'avance toujours avec sa sombre démarche , le contrase sous la neige ne le camouflera pas cette fois.

par les corbeaux , avoir comprit que toi partir ? pas rummeur ma voir...

Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de La Rivière
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 391
Localisation : En train de combattre un impitoyable tyranoeil dans ma cave...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Sam 29 Déc 2012 - 3:34

Pleine-Lune...Un ami fidèle, un excellent guerrier et surtout...Un des rares hommes en Lublin à qui il remettrait sa vie sans aucune hésitation. Quitter Lublin le rendait triste mais quitter ce genre d'ami rendait la tâche plus ardue.

- Oui je pars mais pour mieux revenir! Je dois convaincre des seigneurs de rejoindre ma cause et si je réussis nous pourrons créer une faction aussi puissante que la trinité noire ou blanche et ainsi les priants de Grand Arbre, d'Aléna la belle ou de Janus dieu des hommes pourront défendre LEURS intérêts!

Il marqua une pause...Ce genre de discussion échauffait son esprit.

- Finit les morts inutiles et l'obligation de rejoindre un front qui ne nous concerne pas...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Sam 29 Déc 2012 - 17:40

derrière les yeux de la bête qui recouvrait le visage du sombre prophet on pouvais y voir un regard assé perplex ...

toi savoir , Cardinal , jamais gens mourire inutillement...ce que gens pas compendre ( visant fortement Loup-Gris ) est que toute chosse avoir cycle naturel , gens vivre et gens mourirent....personne pouvoir rien changer

**s'asoyant au sol **

alors dire moi quoi chemain toi prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Vanessa
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 29
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Dim 30 Déc 2012 - 11:25

- ...Mais oui Monsieur Cardinal...Dites donc quel chemin allez vous prendre?

Une voix douce et sulfureuse perça le bruit de la tempête de neige à l'extérieur. Une voix que Cardinal reconnaitrais très bien (H-J : c'est Noah!)...La voix ne venais pas de l'intérieur de la bâtisse où le barde réunissait ses affaires, mais, elle venait de la noirceur de l'extérieur, comme partout à l'extérieur des murs de la maison.

-...Vous voulez fuire la mort, Messir?
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de La Rivière
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 391
Localisation : En train de combattre un impitoyable tyranoeil dans ma cave...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 3:21

La sagesse de Pleine-Lune lui faisait honneur! Il faisait souvent réfléchir Cardinal et il avait le don de le faire quand il ne voulait pas le faire. Son point avait du vrai...Il arrêta de ranger ses affaires et s'assit aux côté de Pleine-Lune dans le bâtiment de la guilde.

- Je veux simplement éviter un conflit qui ne me concerne pas...Que font les priants de Grand Arbre, d'Aléna la belle ou de Janus dieu des hommes en ce moment? Ils écoppent de cette stupide guerre entre des gens qui pourraient régler leurs problèmes sans impliquer l'ensemble du monde. La nature fait mourir les hommes un jour ou l'autre mais personne ne devrait mourir à cause d'un conflit aussi futile et idiot!

- ...Mais oui Monsieur Cardinal...Dites donc quel chemin allez vous prendre?

Et manquait plus que la vampire pour compliquer la chose.

-...Vous voulez fuire la mort, Messir?

Il avait eu un loup-garou comme frère ce n'était pas une vampire au sang chaud qui allait lui faire peur...Malgré qu'elle était plutôt jolie.

''Non Cardinal...Ne laisse pas encore ta flamberge guider ton esprit! Un plan pour te retrouver mort...Ou pire entre les deux!'', pensa-t-il.


Il répondit calmement et à voix basse comme s'il se parlait à lui-même.

- Je n'ai pas peur de la mort...Et je ne fuis personne! Si vous voulez en découdre ou parler faite le donc mais nous serons seul.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 9:45

tête baisser vers le sol , le museaux plonger dans ces pensser , t'elle sera toujours la position du prophet païen , lors de ces réflexion, Pleine-Lune plongas soudainement son regard dans celui du Cardianl , ce genre de regarde qui pourrais t'on pensser percerais la chaire et l'âme. puis regarda la nouvelle venue , cette femme lui inspirait un certain confort , elle lui fesait pensser sa mère peut-ête ?

fuir , mort est comme voulloir fuir vent , toi souvenir que par tous y avoir et toujours conflit être , rien ne vaut de couper arbre si toi vouloir enlever, devoir aracher racine , car arbre toujours revenir , aussi long sa pouvoir être. toi avoir besoin conseil si décider partir , alors donner toi un : Attend le chant du renard dancer , celui de l'orage gronder , quand ton soleil sera lever , il n'y aura pas de repos pour les guerrier...


ce retournant ainsi vers la Dame

toi placer pour parler fuir riveière-sacré .... moi avoir penssé que race comme toi mort depuis plusieur hiver d'éjà , comment avoir sévécue ?
Revenir en haut Aller en bas
Vanessa
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 29
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 12:09

''Je n'ai pas peur de la mort...Et je ne fuis personne! Si vous voulez en découdre ou parler faite le donc mais nous serons seul.''

- ...Seuls vous et moi?...mais avec plaisir Monsieur le maire!...Je n'attend que cela et avec impatience!

Noah grimpa pour s'assoir doucement sur le rebord de la fenêtre, légère comme une plume. Elle croisa les jambe dans toute sa féminité et laissa remonter sa mains le long de sa jambe pour la poser se sa cuisse blanche. L'interlocuteur de Cardinal la vis.

''Toi placer pour parler fuir riveière-sacré .... moi avoir penssé que race comme toi mort depuis plusieur hiver d'éjà , comment avoir sévécue ?''

Noah eu un rire charmant et lui répondit, un large sourire au lèvre:

- Vous avez raison, c'est comme vous l'avez pensé mon cher!...Je suis morte depuis déjà très longtemps...Survivre n'est plus qu'une question de circonstances...Et je n'ai fuit aucune rivière sacrée...Je suis une déesse dans mon genre et n'a besoin de fuire devant rien!...

Puis elle remonta son regard vers le barde et lui dit, avec un sourire toujours aussi charmeur:

- ...Mais vous Messir Cardinal...Vous m'avez manqué dans les bois, vous et le son de votre coeur qui bat la chamade pour moi!...J'aurais espéré que vous auriez répondu présent comme votre cher ami Sael...

Elle se lècha la lèvre délicatement en se rapelant le goût qu'il avait...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 16:59

si toi déesse alors sombre être tes domaines, longtemps avoir cotoyer femme comme toi avoir trop hiver de cela, sa surment être raison pourquoi moi répugner idée de coupé tête , mais sa , encore être à reparler ?

si l'arogance venait du non-verbal Pleine-Lune était un maitre dans cette art , la femme devant lui inspirait une certaine confience mais peut de gens dans la situation aurait continué de parlé sans tourner la langue , mais ce n'étais pas le cas du Jeunne mage de la nuit , en Oukana les gens n'avait pas peur des mort vivant de tout genre , c'étais leurs enemies , Pleine-Lune fesait le tour dans sa tête de ce qu'il savait sur le genre vampirique , mais n'en ferait rien , il était faciner par la femme devant lui , peut de créature des ténèbre acceptait de se montrer ainsi au grand regard , avec elle , Pleine-Lune se sentait moins seul , comme si il se sentait comprit ?

** en ce touchant le derrière l'épaule gauche ***

de toute façon , ta pas pouvoir présenter nouvelle alliance si Alliance il n'y a pas . qui être dieux gris ?
Revenir en haut Aller en bas
Vanessa
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 29
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 17:51

''Si toi déesse alors sombre être tes domaines, longtemps avoir cotoyer femme comme toi avoir trop hiver de cela, sa surment être raison pourquoi moi répugner idée de coupé tête , mais sa , encore être à reparler ?''
Le jeune homme pris une pause puis ajouta : ''De toute façon , ta pas pouvoir présenter nouvelle alliance si Alliance il n'y a pas. Qui être dieux gris ?''

-...Réfléchis le jeune, ce qui fait le gris c'est une part de noir et une part de blanc, alors, un Dieu gris c'est juste un Dieu qui reste neutre, qui prône l'équilibre!...

Noah perdu soudainement le sourire est fût intriguée. De son siège, elle renifla doucement l'odeur de Pleine-Lune, les yeux fermer, en baissant la tête. Elle ouvrit les yeux sous un long soupir en observant le jeune homme de bas en haut de ses yeux perçant. Plusieurs question parcouraient son esprit damnée. Elle en faisait le tour dans sa tête, la penchant sur le côté, passant son index sur ses lèvres pâles et rosées...Tout cet instant en une seule petite minute.

-...Tu peux bien juger sans me connaitre le jeune...Tu as l'air de quelqu'un qui a l'habitude des mort...alors, qu'est-ce qui me dit que tes domaines à toi ne le sont pas, sombres?...Tu n'a surement jamais rencontré de femme tel que moi, je peux te le garantir mon cher!

Elle se plaça de côté, adossée au cadre de la fenêtre, remontant sa jambe droite sur son trose, laissant la gauche pendre à l'intérieur du bâtiment. Elle passa sa main dans sa longue chevelure rougoyante pour la laisser tomber en cascade sur son épaule droite. Elle regarda la lune dehors qui éclairait la nuit étoilée en ajoutant :

-...Et qu'est-ce qui te dit que je suis pas du genre à présenter des alliances?...Et qui te dit que j'en ai pas déjà au village?...

Finissant sa phrase, elle tourna son regard sur Pleine-lune et sur Cardinal, attendant de voir leur réaction, un petit sourire coquin aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Oroshabi Akumade
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 23
Localisation : Joliette
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 18:03

- ...Mais vous Messir Cardinal...Vous m'avez manqué dans les bois, vous et le son de votre coeur qui bat la chamade pour moi!...J'aurais espéré que vous auriez répondu présent comme votre cher ami Sael...
Elle se lècha la lèvre délicatement en se rapelant le goût qu'il avait...

Du fond de la sombre pièce, Oroshabi était assis par terre en profonde méditation. Lorsqu'il entendit la dame parler ainsi de Cardinal, il ouvrit les yeux aussi rapidement qu'il aurait pu dégainer son Katana. Il fixait la dame avec un regard plus noir que le sombres cuir de son armure. Lorsqu'il eu enfin un petit silence dans la pièce, Oroshabi s'engagea:

- Cardinal. Mon père est l'homme le plus digne de vivre que je connaisse... ...Il disait toujours: ''Vaux mieux risquer que de ne jamais connaître ni victoire, ni défaite...''. Va fièrement au combat sûr de la victoire, et tu reviendras indemne. Engage la bataille fermement décidé à mourir, et tu resteras en vie... Si tu cherches à survivre au combat, tu mourras certainement... Ton combat à toi, Barde, c'est la politique....

Il fit une pause, puis poursuivit à l'intention de la dame:
Par contre je te prierais de me laissé t'accompagné durant ton voyage. On ne sais jamais sur quoi on pourrais tombé en cour de route.
Du début à la fin, le samouraï n'avais jamais quitté son regard meurtrier de la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 20:02

très doué dans ces propos la vampire réusie à à faire relever la tête du prophet de rivière-sacré.

touours comme toi. tous unique mais pareille. tous avec t'en de charme.si belle ...avoir connue femme comme toi , autrefois , quand moi aprendre à marché . oh oui elle être. est-ce la ma malédiction ?

attendant touours la réponce du cardianl il pousuive son monologue.

autrefois avoir connue Femme comme toi. elle avait coeur de cendre et avait épousé un loup noir. c'elle que Tribut appeller : Sorcière d'Oukana , savit que enfant naitre dans son ventre allait boulversé , monde des morts . elle savait qu'il porterai marque de la bête . Femme au coeur de cendre possèdais grand pouvoir mais tête être tomber car peuple des hommes pas être pret pour ce genre de pouvoir. moi pas considérer avoir mort comme domaine mais bien vie. je suis celui qui soigner fils de Gaïa , gens pensser que nous être "sauvage" et diférent et non civilisé , mais si toi pas savoir où être pays de Grand-Abre , toi peut pas savoir . pour venir ici nous avoir marché pendant presque 5 hivers. alors oui avoir vue chosse , avoir vue créature , belle comme aurore , mais traitre comme mer. vivre longtemps sgnifier retarder mort. gens retarder morts quand eu pas pret. et gens être pret quand eu ne pu avoir peur de mort. et quand gens être pret , eu avoir controle. avoir controle sur emotion , sur corps , mais surtout sur âme ...avoir controle sur âme vouloir dire choisir si mourire ou non , conatre la porte. dire moi ? controle tu ton âme ? oh jolie créature de la nuit ?

** sur ces mots , Pleine-Lune laissa tomber sa cap qui le camouflait dans les ténèbres , laissant voir un homme d'une certaine carrure , asser bien batit ne portant que peut de fourure et de cuir , dans son dos on puis voir la cicatrice que morgane laissa sur lui. à sa ceinture brandisais les jumelles croc-d'argent et Arouhn. ainsi que son journal . Pleine-Lune déplia un peut de fourure , laissant place à de la viande sècher. après s'être craquer les os du coup cassa la viande en morceaux et en tendit au gens dans la sal **

qui voulloir manger ?
Revenir en haut Aller en bas
Vanessa
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 29
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Lun 31 Déc 2012 - 22:08

L'intervention du Samouraïl qui la regardait fixement d'un air meurtrier avait fait changer de position à Noah. Elle était maintenant à cheval sur le rebord de la fenêtre, faisant face au Samouraïl, les deux mains entre ses cuisses, apuyées sur l'encadrement. L'hostilité lui fit baisser la tête.

''[...]autrefois avoir connue Femme comme toi. elle avait coeur de cendre et avait épousé un loup noir. c'elle que Tribut appeller : Sorcière d'Oukana...''

Elle écouta attentivement l'histoire du sauvage, assise ainsi, à cheval sur le cadre de la fenêtre, la tête baissée...

''[...]moi pas considérer avoir mort comme domaine mais bien vie. je suis celui qui soigner fils de Gaïa , gens pensser que nous être "sauvage" et diférent et non civilisé , mais si toi pas savoir où être pays de Grand-Abre , toi peut pas savoir . pour venir ici nous avoir marché pendant presque 5 hivers. alors oui avoir vue chosse , avoir vue créature , belle comme aurore ...''

Entendant ces paroles, elle se rapella lorsque son maître vint la chercher pour la changer en...ce qu'elle est maintenant...Et elle eu soudainement l'air très triste et seule. Si elle avait pu, elle aurait pleuré.

''[...]...avoir controle sur âme vouloir dire choisir si mourire ou non , conatre la porte. dire moi ? controle tu ton âme ? oh jolie créature de la nuit ?''

Elle releva la tête, ses yeux clairs fixant la lune de cet air toujours aussi triste. Elle lui répondit dans un soupir, comme chuchotant:

-...Tu ne sais rien de moi, j'ai jamais voulu...

Avant même d'avoir fini sa phrase, elle senti la chaleur émaner du corps de l'homme qui avait enlevé sa cape, dévoilant un corps de guerrier, musclé, et brûlant aux yeux de la vampire. Cela la déconcentra assez pour oublier ce qu'elle voulais dire. Elle fixa le torse de Pleine-Lune avec envie...déplaçant son regard sur son torse, son visage, ses bras...son cou...Elle pensa à beaucoup de chose et, à l'image de ses pensées, elle se mordit les lèvres...La chaleur qui irradiait de la peau nue du guerrier l'exalta. Elle passa sa langue sur ses lèvres et sur ses canines...Elle ne pouvait s'en empêcher...Peau à nue comme il l'était, elle pouvais sentir sa chaleur, le coeur battre et le sang qui coulait dans ses veines encore plus fort que sur les autres, comme un vacarme dans ses oreilles. Pleine-Lune déplia un peut de fourure , laissant place à de la viande sèchée. Après s'être craquer les os du coup, il cassa la viande en morceaux et en tendit au gens dans la salle.

''Qui voulloir manger ?''

Noah le fixait toujours avec un envie compulsive qui s'acentuait de minutes en minutes, la tête se penchant sur le côté...Dans sa tête elle se parlait sans arrêt pendant que le vacarme du sang bouillant dans le corps du guerrier sonnait dans ses oreilles...''Manger, tu sais pas comment j'aurais envie...Une gourmandise, juste une...Bordel que ta chaleur me rend folle...Une peau qui a recu bien des coup, il doit avoir un goût corsé et savoureux, chaud...hhaaawwww!!!...''
Ensuite, elle repira un grand coup et retein son souffle, essyant de ne plus sentir cette odeur qui la rendait folle et s'adressa à elle même dans sa tête...''Non...ne fait pas ça...ne fait pas ça, t'es plus forte que ça, t'as des choses à faire, n'attaque pas sinon tu gâche tout!!''...
Elle repassa ses doigts glacés dans ses cheveux en détournant le regard pour regarder vers l'extérieur en répondant, dans un soupir :

-...J'ai déjà mangé...

Le corps comme crispé parce qu'elle se retenait de toute ses forces, elle ajouta, en serrant les dents :

-...Ce n'ai pas tous le monde qui a le choix...Je ne suis pas comme tu crois guerrier...

Elle changea un peu de position, ramenant sa jambe gauche sur sa poitrine, laissant pendre l'autre à l'extérieur de la maison. Sa position dévoila sa cuisse nue jusqu'au bas de sa fesse, sa peau ivoire. Elle avait les pieds nu, un corsage sombre comme sa jupe courte et déchirée à la bordure, les épaules libres dans se vent glacial d'hiver. Ses yeux grand ouverts, la pupille noir ébène et l'iris blanche pure, ses longs cheveux roux-rougeoyants descendant en vagues dans son dos. On pouvais voir par son corps qu'elle se crispais, ses doigts serraient tellement forts le cadre de la fenêtre qu'elle l'aurais cassé. Elle regardais chacun leur tour le Samouraïl qui la fixais toujours, l'air meurtirer et Cardinal qui essayais de l'ignorer...Elle essayais de ne pas regarder Pleine-Lune, de peur qu'elle ne puisse pas se contrôler mieux...''Pourvu qu'il ne s'aproche pas trop près'', se disait-elle à elle-même...



Revenir en haut Aller en bas
Oroshabi Akumade
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 23
Localisation : Joliette
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Mar 1 Jan 2013 - 19:59

Oroshabi avait remarqué les efforts de Noah pour se retenir, cela paraissait dans son corps crispé et sa façon d'être.

- Tu devrais peut être renfilé ta cape, Pleine-Lune. J'aimerais que le calme demeure dans cette auberge. Dit t-il en pensant à ce qui pouvait arrivé si Noah n’arrivais plus à se contrôler.

Puis, voyant que Noah n'était vraiment pas à l'aise face à son regard qui voulait tout dire, Oroshabi se rappela la 3em vertu du Bushido: ''Un samouraï est courtois, même envers ses ennemis.''. Il referma alors ses yeux, rebaissant la tête vers le bas, et rajouta à l'intention de Noah:

- Vaux mieux mourir que nuire.

Il replongea finalement dans sa méditation profonde, comme si rien ne c'était passé, comme s'il n'avait pas conscience de se qui l'entourait...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Mar 1 Jan 2013 - 20:49

**regardant le son ami Samouraï dans le coin de l'auberge, il devait tout de fois admettre qu'il avais raison. Cardinal avait besoin d'aide , jammais il le nuira de façon volontaire , et ce n'est pas en provoquant les désire profond de la dame qu'il y arriverais , de toute façon que vallait vraiment la parole de celle-si ? la lecture de son âme serait trop long ... il devait rester patient, de toute façon un qui est vraiment le chasseur ici ? il pouvait bien voir qu'il avait touché les cordes semsible du vampire , était-ce son vrai talent ? Pleine-Lune ne pu s'empêcher de pensser à Morgane , son chère ami qui le matin de son exorcist avait reçus des propos semblable " éseille pas d'être homme qui controle bête , sois bête qui controle homme , car au fond tous avoir bête à l'intérieur , toi chanceux qui extérieurise bête " ... peut-être aurait t'il retenue ces mots si il aurait que le soirs même Sang-de-lune lui aracherait l'épaule , et sans compter la fièvre qui le suis depuis se jour ... Pleine-Lune mangas alors un bout de viande**

Pas besoin magie pour voir que toi pas avoir mangé. ma pas croire que toi devoir faire manière ici...sauf si moi faire peur toi ?

** lui lance le bout de viande en espéreant qu'elle attrape et fais de même pour tout le monde**

et si moi accepté de venir avec toi cardinal ? toi pouvoir rendre moi service ?



Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de La Rivière
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 391
Localisation : En train de combattre un impitoyable tyranoeil dans ma cave...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Mer 2 Jan 2013 - 2:19

''Moi qui pensais partir seul peinard eh ben!'', pensa t'il.

Rien de l'avait préparé à une telle conversation. Un enchaînement d'évènements plutôt inattendus...Ou en fait totalement inattendus!

- ...Mais vous Messir Cardinal...Vous m'avez manqué dans les bois, vous et le son de votre coeur qui bat la chamade pour moi!...J'aurais espéré que vous auriez répondu présent comme votre cher ami Sael...

C'était pas tant le coeur qui battait mais plutôt le fait qu'il n'avait pas visité le bordel de la dentelle depuis un long moment. Et les demoiselles du coin ne l'intéressait pas tant...Bah il y avait Azra et Azur mais elles étaient beaucoup trop bien pour lui. Et Sael était très idiot...Il ne pouvait pas être toujours là pour le protéger!

- Cardinal. Mon père est l'homme le plus digne de vivre que je connaisse... ...Il disait toujours: ''Vaux mieux risquer que de ne jamais connaître ni victoire, ni défaite...''. Va fièrement au combat sûr de la victoire, et tu reviendras indemne. Engage la bataille fermement décidé à mourir, et tu resteras en vie... Si tu cherches à survivre au combat, tu mourras certainement... Ton combat à toi, Barde, c'est la politique....


S'il était au courant de ses entraînements à la lame dans les bois, il ne le traiterait pas de cette manière. Mais il avait des bonnes citations! Il garderait ça pour son livre.

Par contre je te prierais de me laissé t'accompagné durant ton voyage. On ne sais jamais sur quoi on pourrais tombé en cour de route.

Bah pourquoi pas tien? Il était son garde du corps après tout mais ce serait le seul, il ne voulait pas attirer l'attention. Il partit dans ses pensées un p'tit moment et la dernière chose qu'il entendit fut.

-...Ce n'ai pas tous le monde qui a le choix...Je ne suis pas comme tu crois guerrier...

- Vaux mieux mourir que nuire.

et si moi accepté de venir avec toi cardinal ? toi pouvoir rendre moi service ?

Ma foi! Il fallait régler la situation.

- Ma foi, tudieu et bordel de tête à queue! Taisez-vous par Aléna! Personne ne va manger personne et personne ne va casser le crâne à personne sinon...Euhm...Sinon sinon!

Premièrement Noah.

- Si vous faites quelques mal que ce soit à mes amis je vous promet une vengance bardique à la hauteur de vos attentes! Ce sont grâce à des gens comme Pleine-Lune ou Oroshabi que je trouve le courage d'agir comme j'agit et jamais je ne laisserais personne faire du mal à mes amis...L'éternité vous est peut-être votre mais qu'une vie soit nécessaire je vous retrouverai et...Je ne souhaites à personne et si vous voulez discuter je serais là.

Oroshabi pour la suite.

- Je ne suis pas faible Oroshabi! La force n'est pas que dans la lame et bien des guerres se sont gagnées par la parole et non la lame! J'accepte votre rôle de garde du corps mais plus jamais vous ne ferez preuve de condescendance...La voie de samouraï vous L'interdit en plus et si vous ne respectez pas vos voeux sacrés auprès de moi, votre maître, vous n'êtes guerre qu'un simple ronin...Réfléchissez à cela! Vous pouvez m'accompagner malgré cela car vous êtes quand même mon ami.

Et Pleine-Lune.

- Vous êtes un sage homme mais peut-être avez-vous le sang trop chaud...Calmez-vous! Et moi peut-être suis-je un fou qui cherche à contourner le sens que Grand Arbre me destine. Mais je sais une chose! Je ne vais pas mourir en vain et si la mort décide de venir me chercher eh bien...Qu'elle s'amène je l'attend! Si vous voulez un voyage orienté sur la philosophie suivez moi, je compte débattre et montrer mon point de vue au monde! Les priants d'Aléna la belle, de Dristanielle maîtresse de la nature, de Milen-Karios père des connaissances, de Janus père de l'humanité, d'Héléna mère de tout les élémentalistes, de Linara du croissant de lune ou d'Oleff père de la forge! Aucuns ne sera oublier! Cette guerre n'est pas la guerre du monde entier mais bien de fous qui tentent de mettre les terres à feu et à sang. Ironiquement pour ma neutralité je serais prêt à me battre pour que la paix soit!

Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Mer 2 Jan 2013 - 2:39

sang chaud ? moi douté qu'y avoir ici ...du moins pas comme repas ...car toi voir que Dame de nuit souffrire ? vrai difficulté pour gens être changer, peut-être elle avoir manger mais quand revenir dernier repas ? moi surtout pensser qu'elle voulloir seullement garder humanité qui rester à elle , moi pas craindre que elle morde , mordre ici voulloir avoué défaites et qui savoir quand arrivé quand gens perdre contre combat intérrieur ?

** Pleine-Lune se releva malgrée tout, après avoir fini son copieux repas **

Cardinal , avoir question pour toi ? toi aimé enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Oroshabi Akumade
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 23
Localisation : Joliette
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Mer 2 Jan 2013 - 19:51

Bien plongé dans sa méditation, Oroshabi ne broncha pas d'un poil aux propos des autres, mais compris tout de même, un peu en rêve, ce que Cardinal venait de lui dire. Malheureusement, le très chers Cardinal n'avait pas du tout compris les propos du Samouraï...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 12:26

** Pleine-Lune vie bien que son changement de sujet la confusion dans le groupe , il tenta de rattraper la concentration du Cardianl **

cardianal ?
Revenir en haut Aller en bas
Vanessa
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 29
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 21:40

''Pas besoin magie pour voir que toi pas avoir mangé. Ma pas croire que toi devoir faire manière ici...sauf si moi faire peur toi ?''
Noah se mit à fixer Pleine-Lune..en faite, elle fixait sa gorge.Il lui lança un bout de viande qu'elle ne regarda même pas une seule seconde. La phrase de l'homme l'a plus que vexée. Elle montrait délicatement les dents, toujours serrée, toujours aussi crispée. Elle lui répondit les dents serrées, la voix basse :

- ... C'est toi qui devrais avoir peur de moi mortel...tu ne sais pas ce que je suis capable de faire...

Un grognement sourd et animal grondait au fond de la gorge de la vampire. Le ton stricte que Cardinal pris pour s'adresser à elle par la suite, fit dévier son attention vers le barde. Elle le regardait avec appéti.
''Si vous faites quelques mal que ce soit à mes amis je vous promet une vengance bardique à la hauteur de vos attentes! Ce sont grâce à des gens comme Pleine-Lune ou Oroshabi que je trouve le courage d'agir comme j'agit et jamais je ne laisserais personne faire du mal à mes amis...L'éternité vous est peut-être votre mais qu'une vie soit nécessaire je vous retrouverai et...Je ne souhaites à personne et si vous voulez discuter je serais là.''

Noah eu un léger rire suivit d'un sourire machiavélique. Elle écouta ensuite ce qu'il avait à dire aux deux jeunes hommes avec lui. ''[...]mais peut-être avez-vous le sang trop chaud...Calmez-vous!''...''mmMMMMmmmm, son sang je le préfèrerais chaud et coulant dans ma gorge!'', se disait-elle. Le sauvage poursuivit en disant : ''sang chaud ? moi douté qu'y avoir ici ...du moins pas comme repas ...car toi voir que Dame de nuit souffrire ? vrai difficulté pour gens être changer, peut-être elle avoir manger mais quand revenir dernier repas ? moi surtout pensser qu'elle voulloir seullement garder humanité qui rester à elle , moi pas craindre que elle morde , mordre ici voulloir avoué défaites et qui savoir quand arrivé quand gens perdre contre combat intérrieur ?''

Noah déplaça son regard doucement vers Pleine-lune sans jamais perdre le sourire machiavélique qui dansait sur ses lèvres ni bouger sa tête. Elle le regardait du coin de l'oeil avec amusement et appéti. Elle pris un longue respiration et laissa entrer ce fumet d'humain dans ses narines. Son corps complet se détendi, comme une bête prête à chasser.
Le sauvage lança une question qui n'avait aucun sens, tout d'un coup, comme ça : ''Cardinal , avoir question pour toi ? toi aimé enfant ?''

Noah eu un petit rire amusé et dit :

- Je ne sais pas s'il aime les enfants, mais avec toutes les putain qui se font engrosser par leur clients au bordel De La Dentelle, on se sais pas, il en a peut-être 4 ou 5 des gamins!

Elle recommença a rire amusée, puis adossée encore au cadre de la fenêtre, elle alongea la jambe droite vers le haut, apuyant son pied dans le coin supérieur de la fenêtre. Elle arrêta de rire et fixa son regard sur Cardinal, toujours avec appéti, un sourir amusé aux lèvres. Elle passa sa main sur sa jambe la faisant glisser sur l'intérieur de sa cuisse...

-...Pourquoi tu ne viendrais pas vers moi...Monsieur le Maire?...Je ne risque pas de me faire engrosser...Et je te jure que si je mord..Tu risque de seulement d'adorer...

Noah avait faim...pas qu'elle n'avait pas mangé cette nuit là, mais elle avait envie d'une grosse gâterie...Alors, elle continua son charme sur le Barde:

-...Tu ne savait pas Messir Cardinal que cela fait un bon moment que je te suit durant tes déplacements?...Tu me fait afreusement envie depuis longtemps...

Elle le regardait profondément dans les yeux, comme si elle usait d'un pouvoir spécial qu'elle avait. Elle fit descendre en cascade ses cheveux sur sa poitrine blanche. Elle le fixait intensément...elle le voulait...elle aura ce qu'elle veux que ce soit ce soir un a un autre moment, elle se le jurait. Elle se rassit, les jambes à l'intérieur de la maison. Elle caressa son cou et ajouta à l'intention du barde:

-..Au moins toi, tu sais parler aux femme...Te voir aussi fort et plein de charisme ça me rend toute chose...

Noah eu un long soupir désirant et inclina la tête sur le côté, un sourir charmeur aux lèvres...

Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 22:39

L'orgeuil , si dans le monde il y avait bien des pècher celui si était celui de la tribue. cela devait faire des génération , depuis que les tout premier encêtre établir un royaume en Oukana , que la tribut empâlais des mort vivant de toute sort , zombi , goule , sqelette , même des liches ! Pleine-Lune allais certainement pas ce laisser intimider par une suceuse de sang , la menace lui fit sourire , on puit y voir les dents pointue du Fils de Loup-Noir. a traver les masque on pouvais deviner le goüt du défit. surtout lorsque qu'il venait d'un être que le jeunne guérrier considérait inférieur , une femme .... c'étais d'une évidence , l'escalade n'était pas loins. avec un ton plus réveiller , le prêtre de Wabajack commença son discour.


mortelle ? laisse moi rire Femme , celui qui marcher sur terre toujours être mortel ! sa valable pour toi. Crainde ? qui ? toi ? toi quoi faire ? mordre ? dit moi femme ? quoi toi être capable de faire ? si moi reprendre mots à toi : je n'est pas choisie...quoi toi pas avoir choisie ? damnation ? alors dire moi femme si toi pas avoir choisie , pourquoi mordre ? te nourrie ? toi devoir comprend que toujours avoir choix , reconaitre valeur de homme pas quand lui tombé , mais comment lui relever , si toi pas avoir choisie , pourquoi faire menace ? pour étas comme toi avoir vue mieux...toi faible femme , malgrée pouvoir qui venir d'autre côter de revière-sacrée , toi servire de sa comme excuse . ma avoir méprit pour état toi...toi ps avoir besoin mordre moi , vouloir sang ? venir chercher moi donné toi, seul cadeau que tu aurra de moi être pitié , car avoir pitié du chassuer qui est devenue chassé...

** sur ces mots , Pleine-Luna , dégaina une des jumelle croc-d'argent , cette même dague qui autrefois térrassa la bête allait aujourd'hi la nourrie. le protecteur de la forets s'avaça tranquillement vers la fenêtre ou étais la dame , debout ainsi on pue en voir plus sur celui qui porte le nom du grand auspice. son avant bras droit portais un tattoo , une clef de sol aboutisant à en crâne. plutôt grand , Pleine-Lune gardais toujours une bonne posture , si Loup-Gris avait aprit quelque chosse à ses frère c'étais bien que la posture étais d'une importance , elle montré la force de caractère. Arrivé à peine plus loin qu'un mètre de son interlocuteur , il prit sa dague , et sans même ésiter s'ouvrie la main....sa seul réaction fut un retroussement du née ....Pleine-Lune étais intélligent il connaissait très bien son corps, il savait quand suivant la veine principal à l'intérrieur de sa paume cela laisserais couller asser de sang pour remplir un petit récipiant....il laissa couller le long fillait rouge sur le sol , regardant la réaction de la femlle devant lui ...il poussa sa chance , jusqu'à où pouvait t'il tenter la dame de nuit devant lui ? lui sautera t'elle à la gorge ? si cela arrivait , il pourrais enfain aller combattre son nemie dans le bois sans craindre le temps . ou peut-être partirais t'elle ? Pleine-Lune voyais très bien l'orgeuil en elle , il doutait fort bien qu'elle agis ainsi. il se comtempla de regardé droit dans les yeux avec satisfaction. il examina la jeunne demoiselle pendant un moment sans bougé , laissan son sang couller sur le sol , ce moment où les secondes semblais éternelle...

** Pleine-Lune murmura les mots à voix très basses**
Imbar Vardia Maleitus Nimu Botum Nosary Felisis Nekkori .... il retien ces paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal de La Rivière
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 391
Localisation : En train de combattre un impitoyable tyranoeil dans ma cave...
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 22:45

Cardinal tira son épée. Mélodie l'avait accompagné depuis voilà un an et ne l'avait jamais déçu! En fait c'était souvent ses talents d'escrimeur qui le décevait bien avant l'épée. Il fixa la vampire d'un air de toute la candeur qu'il était capable de projeter. Personne n'insultait les femmes du bordel de la dentelle! Avant d'être d'être des putains, elles avaient été ses mères. Cardinal avait été enlevé parmi les femmes de basses lignées et avait appris avec le temps que chacune d'elle valait autant que le plus riche des nobles. Il d'adressa à Oroshabi rapidement.

- Oroshabi ou Peine-Lune si je quitte ce bâtiment avec cette femme seule vous aurez le devoir de m'assommer peu importe ce que je dirais!

Et il s'adressa à Noah.

- Personne n'insulte les femmes du bordel de la dentelle! Je vous laisse le choix de quitter le bâtiment en un morceau ou de combattre...Vous avez exactement 10 secondes pour me donner une réponse!
Revenir en haut Aller en bas
Jean-My Paquette
Inconnu
Inconnu
avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 23:02

** sans jammais détournée le regard de la femme vampire**

range arme Cardianl ,car sagesse être quand savoir épargnier une vie....
Revenir en haut Aller en bas
Oroshabi Akumade
Érudit
Érudit
avatar

Nombre de messages : 399
Age : 23
Localisation : Joliette
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 23:28

Oroshabi ne bougea toujorus pas d'un poil. Sa lame, finement affûté, brûlais de magie en elle. Reposant bien nerveusement dans son fourreau, elle n'attendais que de sauvé des vies. Et Oroshabi brûlais de haine en lui. Le noir, corrompu, à l'intérieur de lui, ne faisait que s’amplifier. Lui aussi, était affecter par quelques choses: Une envi élémentaire de tué tout ceux qui se mettrais au travers son passage, ou encore pire, tout ceux qui voudrait du mal à son maître!!
...Mais jusqu'à aujourd'hui, il avait toujours pu contrôlé de justesse ses envi, contrairement à la dame, et ce n'est pas aujourd'hui que cela était prêt de s'arrêter.

''La vrai force intérieur du samouraï se révèle dans les moments difficiles...'' Se rappela Oroshabi. Cela faisait également partit de la 3em vertu du Bushido.


En tant normal, le geste de pleine-Lune pour attisé la vampire aurait valu leur exclusion du bâtiment à tous les 2. Mais cette fois ci, Oroshabi était curieux d'évalué sa potentiel ennemis. Il ne broncha donc pas, paraissant toujours en état de transe, mais avait subtilement bien conscience de se qui l'entourait, étant prêt au millième de secondes prêt à dégaîné. Plus rapidement que l'éclaire, il pouvait mettre fin au jour de ''l'immortel''.
Revenir en haut Aller en bas
a.miller
Adepte
Adepte
avatar

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : Chambly
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   Jeu 3 Jan 2013 - 23:45

Une présence se fit ressentir à l'extérieur, on entendit un murmure
GRAND ARBRE, PERMET MOI* en murmure des bois

Une présence connue de tous venait d'arriver, mais personne pouvait réellement le voir.

Ps . Loup gris n'a pas été vu dans la forêt depuis 3 mois

_________________
Loup Gris, Protecteur de la nature et de la vie.
Promener dans grand bois, pendant que loup pas y être. Si loup y être, moi dresser lui!


Dernière édition par a.miller le Ven 4 Jan 2013 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.quebecmartial.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on profite de la tempête!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on profite de la tempête!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Darokin :: D'une saison à l'autre-
Sauter vers: